Editorial

Le défi du dialogue!

Note utilisateur:  / 0

Dans son message de vœux de nouvel an à la nation, prononcé le 31 décembre dernier, le président de la République a parlé du Congo comme d’un pays de «dialogue permanent»; un pays où les habitants ont la vertu du dialogue comme culture.

Lire la suite...

4 mars: une douleur toujours vive!

Note utilisateur:  / 0

C’est un dimanche noir, pour les citadins de la ville de Brazzaville. A partir de 8h, le 4 mars 2012, des détonations     abasourdissantes, rappelant les jours les plus sombres de la guerre de 1997, se font entendre du côté du quartier Mpila, d’où monte une grande colonne de fumée, qu’on aperçoit même de Kinshasa, la capitale du pays voisin. Dans le reste de la ville, personne ne comprend ce qui se passe. A l’heure où nombre de chrétiens sont à leurs lieux de prière, pour rendre grâce au Seigneur de tous ses bienfaits durant la semaine ou implorer sa miséricorde devant les difficultés de la vie, la mort va frapper sans distinction, dans des quartiers entiers, dans les cinquième et sixième arrondissements de la ville-capitale.

Lire la suite...

Le revers d’une pratique politique peu encline à la démocratie

Note utilisateur:  / 0

On a beau être, même de manière volontariste, optimiste sur l’avenir de l’Afrique, le temps qui passe draine parfois des arguments qui sèment le doute dans bien des esprits. Depuis quelques jours, on est bien entré dans la nouvelle année. Dans un continent en développement, tout donnerait à penser qu’on avance en accumulant les progrès dans tous les domaines ou presque. Voilà que la Centrafrique est là pour nous rappeler que l’Afrique du XXIème siècle ressemble, à s’y méprendre, au continent noir des années 60 et 70, toujours ensanglanté par la loi de la Kalachnikov.

Lire la suite...

Le 21 décembre 2012, la fin du monde et le malaise social

Note utilisateur:  / 0

Cataclysmes, accidents effroyables faisant des morts et des dégâts inonmbrables, pluies diluviennes et torrentielles provoquant inondations, érosions, éboulements de terre et sémant la mort en série, foudre, tremblements de terre, cyclones, montée des eaux marines, chaleur ou froidure mortelles, épidémies, autant d’événements et de maux qui, de plus en plus, cultivent le pessimisme dans certains esprits.

Lire la suite...

Ne pas laisser les autres au bord de la route

Note utilisateur:  / 0

La stabilité et la sérénité qui règnent, aujourd’hui, dans le pays, ne devraient pas faire oublier les malaises qui enveniment, de temps à autre, la vie politique nationale. Les élections législatives de 2012 ont vécu. L’assemblée nationale, qui en est issue, a été mise en place. Quel beau fonctionnement démocratique, pourrait-on s’exclamer, s’il n’y avait rien à y redire. Et pourtant, la déclaration des partis de l’opposition congolaise, signée le 17 août dernier, traduit la manifestation de ces malaises caractéristiques de notre processus démocratique.

Lire la suite...

Informations supplémentaires