Editorial

Editorial : Le défi démocratique des élections législatives!

Note utilisateur:  / 1

Quoiqu’éclipsées par le drame du 4 mars 2012, les élections législatives arrivent à grands pas. Les Congolais en âge de voter vont devoir être, de nouveau, appelés à se rendre dans les bureaux de vote, choisir leurs représentants à l’assemblée nationale. En principe, le scrutin devrait avoir lieu au mois de juillet prochain. La date ne saurait tarder d’être officiellement fixée, par décret présidentiel convoquant le corps électoral. Lors du conseil des ministres du 4 avril 2012, le gouvernement a rappelé que l’organisation des élections législatives fait partie des priorités sectorielles maintenues dans la loi des finances 2012 rectifiée. Ce qui, en principe, prouve, clairement, que le scrutin se tiendra suivant le calendrier prévu.

Lire la suite...

Editorial : Faire renaître l’espoir

Note utilisateur:  / 0

Depuis le drame du 4 mars 2012 à Brazzaville, le P.c.t est resté constant sur sa demande de voir publier les résultats de l’enquête, pour que les responsabilités soient établies. Lors du meeting en salle, organisé la semaine dernière, pour manifester sa solidarité aux victimes de l’incendie du dépôt de munitions du camp du régiment blindé à Mpila, la direction du Parti congolais du travail a réitéré son souhait, tout en manifestant son soutien au président de la République et à son gouvernement, à la suite des mesures salutaires prises pour soulager les souffrances des sinistrés.

Lire la suite...

Editorial : L’arbre qui cache la forêt?

Note utilisateur:  / 0

Lorsqu’une nation est brisée par un drame tel que celui du dimanche 4 mars 2012, à Brazzaville, une fois passée l’urgence et fait le deuil, la préoccupation qui cristallise les esprits, en dehors de bien d’autres comme l’indemnisation des victimes, est de chercher à savoir comment cela a-t-il pu être possible; comment c’est arrivé et ce qu’il faut mettre en œuvre pour que, dans le futur, cela n’arrive plus jamais.

Lire la suite...

L’information est un droit pour le citoyen!

Note utilisateur:  / 0

Dans la vie d’un Etat qui se veut de droit, sous la forme républicaine, rien n’est au-dessus de la constitution, la loi fondamentale qui, elle-même, démocratiquement mise en place, confère la légitimité aux institutions qui exercent leur autorité sur la vie des citoyens. L’Etat de droit, celui qui donne la primauté au droit (donc aux lois démocratiquement établies) reconnaît à ses citoyens des droits et des devoirs codifiés dans la constitution.

Lire la suite...

Ce que le peuple aurait aimé entendre de son gouvernement

Note utilisateur:  / 0

Le drame de Mpila a laissé paraître au grand jour, les erreurs du gouvernement en matière de communication. N’eut été la montée au créneau du président de la République, lui-même, la colère de l’opinion, particulièrement les populations directement victimes de la catastrophe, aurait donné une autre tournure à la suite des événements. En effet, l’après-midi même du dimanche 4 mars, le chef de l’Etat avait eu la modestie de reconnaître qu’il n’y avait rien à cacher que les explosions du camp du régiment blindé ne feront pas moins d’une centaine de morts. La triste réalité est bien celle-là.

Lire la suite...

Informations supplémentaires