Editorial

Déstresser la démocratie congolaise !

Note utilisateur:  / 1

Le bug des élections locales est, sans doute, le  signe clinique de ce que notre démocratie ne se porte pas à merveille ou qu’elle est stressée. La réforme du système électoral décidée consensuellement risque de prendre encore du temps, par manque de volonté politique. A moins que le gouvernement, s’appuyant sur sa majorité «mécanique» au parlement, ne réussisse rapidement le tour de force de faire valoir sa volonté, en mettant entre parenthèses le consensus de la classe politique et de la société civile sur la transformation de la Commission nationale d’organisation des élections, en une institution autonome jouissant de plus de pouvoir qu’aujourd’hui.

Lire la suite...

Comment sauver la crédibilité du dialogue ?

Note utilisateur:  / 0

Depuis le retour à la démocratie, au terme de la Transition flexible, le processus électoral national est affecté par une crise qui empoisonne la vie politique nationale. Mais, signe encourageant, grâce au dialogue, non seulement les tensions sont apaisées, mais encore, on parvient à des conclusions consensuelles qui permettent de rassurer tout le monde.

Lire la suite...

Crimes de guerre !

Note utilisateur:  / 1

La guerre de l’Etat hébreu contre le Hamas, le mouvement politico-militaire qui contrôle la bande de Gaza, en Palestine, a démarré à la suite de l’enlèvement, en juin 2014, de trois jeunes Israéliens, par des Palestiniens. Alors qu’ils étaient activement recherchés par l’armée israélienne, qui a procédé à des dizaines d’arrestations de Palestiniens de Gaza, les trois jeunes Israéliens sont découverts, morts assassinés, deux semaines plus tard. En représailles, un jeune Palestinien est brûlé vif par des extrémistes juifs.

Lire la suite...

La justice, un grand pilier de la stabilité démocratique!

Note utilisateur:  / 0

Même si le débat constitutionnel semble accaparer l’attention de l’opinion dans le pays, il y a lieu de relever l’événement judiciaire qui se déroule sous nos yeux et qu’on relèguerait, à tort, au second plan: la session criminelle de la cour d’appel de Brazzaville, qui se tient du 30 juin au 17 septembre 2014. A cette session, sont jugées plus d’une cinquantaine d’affaires, dont certaines ont empoisonné le climat socio-politique dans la capitale, avec des rumeurs affolantes et une tendance effrénée à la politisation.

Lire la suite...

Des signes encourageants, pourvu que…

Note utilisateur:  / 0

Telle une saison qui détermine ce que sera la végétation, le débat constitutionnel, qui a été longtemps l’apanage de quelques milieux intellectuels à travers la presse indépendante et en ligne, est devenu un débat populaire qui emballe aussi bien les milieux politiques que citoyens. Les points de vue s’expriment librement, même si les extrémistes de tous bords, aveuglés par la passion et même la haine, veulent semer la peur, en prédisant des catastrophes, au cas où le contraire de ce qu’ils défendent se produit.

Lire la suite...

Informations supplémentaires