Editorial

Opposant à qui ? Opposant à quoi ?

Note utilisateur:  / 0

Comme les choses chez nous ne sont jamais simples, l’opposition montre qu’elle est opposée y compris à elle-même. Qu’elle s’oppose à une majorité présidentielle est la moindre des choses. De celles qui justifient, précisément, qu’elle s’appelle opposition. Mais il est plus incongru de voir qu’elle est aussi opposée à elle-même. Du coup les lignes de lecture de son action et de son discours ne sont plus du tout simples.

Lire la suite...

Pas au courant

Note utilisateur:  / 0

Alors que la Coupe du monde de football bat son plein en Russie, plusieurs contrées du Congo se désespèrent de ne pouvoir la regarder à la télévision. La faute n’est pas attribuable seulement aux mille et une restrictions imposées par les transmetteurs d’images. Elle est aussi dûe au fait que là où l’électricité arrive, le courant n’arrive pas. Emblématique de cette situation est la capitale, Brazzaville. Il n’est plus rare désormais, au beau milieu d’un pénalty à suivre, d’entendre des clameurs fortes s’élever dans les quartiers : pénalty réussi? Raté? Une erreur d’arbitrage? Pas du tout: une coupure de courant. Un délestage!

Lire la suite...

Femmes et développement

Note utilisateur:  / 0

Notre journal s’ouvre un peu plus aux femmes. A partir de ce numéro, et une fois par mois, nous vous donnerons à lire la chronique d’une femme. On ne devrait plus présenter Mambou Aimée Gnali. Mais dans un monde où les hommes tirent tout à eux par souci de pouvoir, de paraître, de dominer et de se vanter, il n’est pas inutile de rappeler que le Congo eut aussi ses femmes d’exception.

Lire la suite...

De l’aide aux pauvres

Note utilisateur:  / 1

Je rentre du Pool avec un sentiment de prodond écœurement. De voir des centaines de paysans de Mbanza-Ndounga ou Goma Tsé-Tsé (venus se réfugier à Nganga-Lingolo) réduits pratiquement au plus complet des dénuements est un spectacle qui vous retourne le cœur. Des vieilles mamans qui hier fournissaient la ville en manioc et en denrées diverses  ramenées à l’état de mendiantes contraintes à devoir attendre sous le soleil quelques kilos de riz ou de l’huile de l’aide internationale est littéralement révoltant.

Lire la suite...

Ntumi la paix, Ntumi la guerre

Note utilisateur:  / 0

Il y en a qui appuient sur l’accélérateur et d’autres qui s’arcboutent sur les freins dans la crise du Pool. La paix est le nouveau leitmotiv dans la bouche de tous. Rebelles d’hier comme forces gouvernementales n’ont plus que ce mot-là à la bouche. Le Pool doit revivre. Et toutes les entraves qui l’ont réduit à un amas de paillasses ayant survécu aux feux des vandales doivent disparaître. C’est une volonté affichée par tous. Tous, absolument, la main sur le cœur jurent qu’ils n’ont jamais été que des serviteurs de la paix, des promoteurs de paix, des artisans de paix. La ficelle est grosse?

Lire la suite...

Informations supplémentaires