Ayayos

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Il y a du singulier dans cet homme, à commencer par le nom. Mais c’est un singulier qui a su conjuguer un pluriel qui fait l’admiration des jeunes. En sport très certainement, mais aussi dans d’autres milieux de vie où la générosité d’un homme, jeune lui-même au demeurant (pas même la cinquantaine!), a imposé une activité, un club de football et une ville. Président de l’équipe AC Léopards de la troisième ville du pays, il ne semble pas que le Congo ait aligné plus d’une poignée de dirigeants immergés comme lui avec passion dans la vie d’un club de football et triomphant dans la gloire continentale : chapeau !


Neuf ans après sa présidence trépidante, l’homme dit qu’il n’a plus la flamme parce qu’il a gagné tout ce qu’il pouvait ambitionner en football (sauf la Ligue des Champions !). Cela peut sembler condescendant, mais le football sans passion devient une corvée de ballon rond ! On raconte que, devant l’immensité de ses conquêtes militaires, Alexandre-Le-Grand (qui ne connut pas le foot), se mit à pleurer parce qu’il n’avait plus rien à conquérir. Les deux hommes ont aussi en commun d’avoir exercé le métier des armes, parce Rémy Ayayos Ikounga est colonel.
Nous avons choisi de lui rendre hommage, un geste dont La Semaine Africaine n’est pas coutumière. Mais le président Ayayos, mécène de nombreuses paroisses et chorales au Congo, président de club comblé qui se retire, représente un exemple. Il peut avoir ses défauts comme n’importe qui sur cette terre des hommes, avoir agacé plus d’un adversaire sportif par sa ténacité de recruter les meilleurs joueurs ou entraîneurs, reconnaissons-lui toutefois le mérite d’avoir fait connaitre Dolisie en Afrique par le seul sport. Nous saluons donc cet homme-là, profondément croyant, afin que le Congo voie naître d’autres dirigeants du même calibre, gonflés de fierté par leurs succès, mais profondément humbles devant le Dieu maître de toutes choses à qui ils n’oublient pas de rendre hommage.

Albert S. MIANZOUKOUTA

Informations supplémentaires