Editorial

C’est Ramazani !

Note utilisateur:  / 0

La République Démocratique du Congo se met en ordre de marche vers son destin, en décidant de changer de président dans moins de cinq mois. Le président Joseph Kabila Kabange a décidé de se mettre de côté de facto et de donner à son pays un visage nouveau pour le guider. Même non dénué de calculs politiciens, son geste ne manque pas de panache. Dans les prochains mois, nous regarderons les signes du bouleversement qui s’opère. Certes, changer pour changer n’est pas synonyme de paix ou de développement, mais dans la vie d’une Nation, savoir écouter le cœur battant d’un peuple est la marque d’une maturité politique sur laquelle le développement peut prendre pied.

Lire la suite...

Il est libre. De tout

Note utilisateur:  / 0

Il est totalement libre. Depuis cette semaine, le chef des rebelles au Pool est libre de toute entrave judiciaire. Le mandat d’arrêt qui pesait sur lui a été retiré. En principe, donc, il est libre comme tout citoyen de vaquer à ses occupations et de s’adonner à ses petits trafics. Libre de tout faire. C’est-à-dire de se laisser inspirer par le Bon  Dieu les jours de grâce, et par le démon les jours où il lui prend l’envie de mettre la République à genoux. C’est peut-être cela le prix de la paix; de cette paix qui y gagne. Mais il n’est pas du tout sûr que le citoyen y trouve son compte.

Lire la suite...

Des vies, pas autre chose

Note utilisateur:  / 0

Pour une fois, apprenons de l’histoire. Car une fois de plus, nous voici à pleurer des enfants que rien ne destinait à la mort. Et dont nous nous séparons sans trop savoir la vérité à savoir, sans trop nous accorder en Nation sur les conditions de cette mort nombreuse, brutale et inutile, et sur les suites qui y seront données. Minutes de silence, expressions de condoléances, large émotion mais aussi lamentations de certains parents qui rechercheraient le corps de leurs enfants.

Lire la suite...

Libres comme les ondes

Note utilisateur:  / 0

Une nouvelle radio internationale débarque chez nous, c’est la Voix de l’Amérique. Dans son intitulé, tous les mots se tiennent. Elle est une voix, c’est celle de l’Amérique, la première puissance du monde. Son arrivée chez nous ne s’est pas faite sans difficultés, mais le lancement cette semaine de la 104.3 FM à Brazzaville et de la  98.3 à Pointe-Noire ne vient pas écraser des libertés. Au contraire, il vient les élargir. Il y a toujours du bien à entendre par la polyphonie, toujours à appendre des pluriels. Une autre manière de dire l’information s’installe, une autre manière d’ausculter l’Afrique, une autre manière aussi d’entendre ce que l’on dit de nous. (A suivre l’interview de Mme Amanda Bennett, directrice générale de la Voix de l’Amérique dans nos prochaines éditions).

Lire la suite...

Liberté d’expression

Note utilisateur:  / 0

Notre confrère Ghys Fortuné Dombé Bemba est sorti de prison. Même s’il n’est pas totalement absout des charges qui pesaient sur lui, on peut se réjouir de cette décision. On dirait que le Congo veut sortir de la liste des pays prédateurs de la liberté d’expression. Officiellement, le Congo ne compterait pas de prisonniers d’opinion: mais il y a tellement d’interprétations au mot opinion! Et il y a tellement de manières de se dire libres sans l’être!

Lire la suite...

Informations supplémentaires