Editorial

De l’île et des autres

Note utilisateur:  / 0

As-tu déjà été à l’île Mbamou? La question, banale, attendait une réponse spontanée, directe et sans calcul. Elle a pourtant mis quelques minutes à sortir de moi, parce qu’en même temps que la question, me revenait à la face la honte de devoir dire «Non». De réaliser que je vis dans dans la capitale du Congo; que je côtoie cette île que je vois chaque jour de loin, mais que je n’y suis jamais allé.

Lire la suite...

Coupe du monde, et après?

Note utilisateur:  / 0

Plus que quelques heures et le monde apprendra le nom du champion du monde de football 2018 à l’issue de la rencontre de ce 15 juillet France-Croatie (ou Croatie-France, c’est selon). La rue congolaise est en ébullition, et les paris ne donnent à vrai dire aucune chance à la Croatie de ce côté-ci de la Planète. Pays peu connu sous nos latitudes, indépendant depuis quelques années seulement, c’est à peine si le Congolais se souvient que la Croatie et la Yougoslavie ne faisaient qu’une; que l’une est née parce que l’autre a disparu. Trop compliqué, on préfère se concentrer sur le match!

Lire la suite...

Vacances

Note utilisateur:  / 0

La Semaine Africaine ne prend pas de vacances. L’actualité, vous le savez, ne prend jamais de vacances. Et nous devons la suivre au plus près, la scruter et la relater au mieux. Donc, même si nous le souhaitions, ce journal continuera à vous parvenir durant ces deux mois de juillet et août, traditionnellement dévolus au repos des corps. D’ailleurs, même ce vocable est déjà, en soi, peu parlant.

Lire la suite...

Opposant à qui ? Opposant à quoi ?

Note utilisateur:  / 0

Comme les choses chez nous ne sont jamais simples, l’opposition montre qu’elle est opposée y compris à elle-même. Qu’elle s’oppose à une majorité présidentielle est la moindre des choses. De celles qui justifient, précisément, qu’elle s’appelle opposition. Mais il est plus incongru de voir qu’elle est aussi opposée à elle-même. Du coup les lignes de lecture de son action et de son discours ne sont plus du tout simples.

Lire la suite...

Pas au courant

Note utilisateur:  / 0

Alors que la Coupe du monde de football bat son plein en Russie, plusieurs contrées du Congo se désespèrent de ne pouvoir la regarder à la télévision. La faute n’est pas attribuable seulement aux mille et une restrictions imposées par les transmetteurs d’images. Elle est aussi dûe au fait que là où l’électricité arrive, le courant n’arrive pas. Emblématique de cette situation est la capitale, Brazzaville. Il n’est plus rare désormais, au beau milieu d’un pénalty à suivre, d’entendre des clameurs fortes s’élever dans les quartiers : pénalty réussi? Raté? Une erreur d’arbitrage? Pas du tout: une coupure de courant. Un délestage!

Lire la suite...

Informations supplémentaires