Editorial

Branle-bas de combat

Note utilisateur:  / 0

Dans la classe politique tout indique que la prochaine échéance électorale majeure du pays, la présidentielle, n’est plus très loin. Et que, comme toutes les consultations électorales depuis 1992, les partis politiques vont encore s’adonner aux empoignades habituelles de rigueur. Des engueulades, préludes aux véritables déchaînements d’invectives qui s’annonce sont déjà audibles ici et là.

Lire la suite...

Eclaircie?

Note utilisateur:  / 0

De petits signaux d’éclaircie ici et là indiquent que si le tunnel reste encore long, la sortie n’en est plus impossible. L’économie congolaise ne va pas mieux, non, mais elle donne des signes d’une reprise envisageable. Dette chinoise traitée, négociations avec les traders sur le pétrole, appréciation plus positive du FMI, signaux de plus de sérieux dans les recouvrements de créances par l’Etat, débat public plus affirmé sur la nécessité de lutter contre la gabegie : quelque chose est en mouvement quelque part. Atone, il y a longtemps que notre économie ne s’était pas révélée aussi en possibilités.

Lire la suite...

Aide ou conditionnement?

Note utilisateur:  / 0

Faut-il se surprendre que l’aide publique au développement continue de baisser d’année en année? Les observatoires attitrés indiquent une baisse régulière de cette aide depuis au moins 2017. Elle était alors de -7%. Elle était de -4% en Afrique l’an dernier et il n’est pas dit qu’elle ne baisse encore. Tragique?

Lire la suite...

Misères de campus

Note utilisateur:  / 0

Ici et là, les étudiants crient famine. Ils sont en grogne. Nous constatons, impuissants, leur détresse parfois exprimée, parfois tue. Les causes de leur mal-être sont les mêmes ou presque, partout. L’irrégularité du versement des bourses, les modalités de leur attribution, le sentiment d’abandon surtout pour ceux qui sont à l’étranger… Les jeunes ont l’impétuosité de leurs impatiences, mais tout mouvement de protestation de leur part n’est pas qu’impatience. Nous traversons une zone difficile, de véritable turbulence économique, certes. La crise n’est pas une invention.

Lire la suite...

Le feu au clocher

Note utilisateur:  / 0

Ce n’était pas à vraiment parler un feu de joie ! L’incendie qui a consumé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir est venu nous réveiller et nous imposer à rechercher des symboles vivifiants dans une période où la chrétienté s’acheminait tout doucement vers la Pâque. Multiséculaire et cœur de la France tout à la fois ; lieu de jonction de l’Histoire des croyants avec les tumultes des sans-Dieu, Notre-Dame qui brûle a arraché une larme à beaucoup, sur place à Paris comme à des milliers de kilomètres au loin. Chez nous.

Lire la suite...

Informations supplémentaires