Economie

Première édition du «Challenge entrepreneurial du bassin du Congo» à Brazzaville : Matériaux de construction: pourquoi exporter du bois et importer du ciment?

Note utilisateur:  / 0

Chantiers d’immeubles d’habitation et de bureaux, d’édifices administratifs, de villas, de boutiques, d’hôtels, d’ouvrages industriels et autres bâtiments de services… La construction bat son plein au Congo. Si le phénomène touche tout particulièrement Brazzaville et Pointe-Noire, les deux principales villes du pays, les chefs-lieux de département et les cités de l’intérieur du pays ne sont pas en reste.

Lire la suite...

Le coût du transport entre Brazzaville et Kinshasa

Note utilisateur:  / 2

Selon les estimations, le coût moyen d’une traversée aller-retour du pool Malebo est de l’ordre de 40 dollars. Ce qui équivaut  entre 40 et 80% du revenu mensuel moyen des résidents de Kinshasa. Si les personnes se rendant de San Francisco à Oakland (deux villes situées à peu près à la même distance l’une de l’autre que Kinshasa et Brazzaville) devaient verser la même proportion de leur revenu moyen que les voyageurs qui traversent le pool Malebo, ils payeraient entre 1.200 et 2.400 dollars pour leur voyage aller-retour!

Lire la suite...

Première édition du «Challenge entrepreneurial du bassin du Congo» à Brazzaville : Les avantages comparatifs du transport routier et du transport fluvial au Congo

Note utilisateur:  / 1

Qui a la palme? Le routier ou le fluvial? Impossible de les opposer. «Le choix d’un mode de transport dépend des zones géographiques, de l’offre en infrastructures de transport, des types de marchandises, des tonnages et des délais d’acheminement», explique Alphonse Kani, conseiller du ministre des transports. Dans un pays où l’insuffisance en infrastructures de transport terrestre rend parfois difficile l’utilisation de ces deux modes de transport et leur articulation entre eux, autant dire que les options sont limitées.

Lire la suite...

Première édition du «Challenge entrepreneurial du bassin du Congo» à Brazzaville : Pour nourrir nos villes: importer ou produire et transformer localement?

Note utilisateur:  / 6

120 milliards de francs Cfa d’importations alimentaires                                                                                       

Les faits sont là. L’agriculture ne contribue qu’à hauteur de 4% au P.i.b (Produit intérieur brut) et le Congo importe, chaque année, quelque 120 milliards de francs Cfa de denrées alimentaires, représentant près de 12% des recettes d’exportation du pays, selon le Plan national de développement 2012-2016 du Congo. Pour s’en convaincre, il suffit de faire un tour dans les petites boutiques d’alimentation des villes, en majorité tenues par des commerçants ressortissants des pays d’Afrique de l’Ouest. 

Lire la suite...

Australie : Le Congo à l’honneur, à la conférence internationale sur l’industrie minière «Africa down under»

Note utilisateur:  / 0

Comme chaque année depuis dix ans, la conférence internationale sur l’industrie minière «Africa down under» s’est tenue dans la ville australienne de Perth, du 28 au 30 août 2013. Le Congo y était à l’honneur, à travers les deux sociétés minières dont les projets sont à maturité. Il s’agit de Congo Mining, présente par le biais de sa maison mère, la société australienne Equatorial Ressources Ltd, tout comme Congo Iron était présente à travers sa société mère, Sundance Ressources Ltd.

Lire la suite...

Informations supplémentaires