Département du Pool : Kinkala, rampe de lancement du Programme d’appui à la relance agricole

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La Fondation Perspectives d’avenir (FPA) a lancé officiellement samedi 29 juin son Programme d’appui à la relance agricole (PARPA), à Kinkala (département du Pool). C’était en présence de Denis Christel Sassou Nguesso, président de cette Fondation, du préfet de ce département, du maire de la ville de Kinkala, des autorités politico administratives et militaires et des chefs de quartiers de Kinkala et des villages environnants.

 

Le choix de la ville de Kinkala s’explique par la nécessité citoyenne de contribuer à la relance de la production agricole dans le département du Pool meurtri par plusieurs évènements qui ont fini par détruire son tissu productif et plongé les populations dans la précarité.
Le PARPA a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la productivité des acteurs agropastoraux et au développement des unités de production par des actions directes en faveur des producteurs comme la mise à disposition des tracteurs, la formation, l’accompagnement et l’aide à l’acquisition d’outils et de semences. La finalité étant de sortir les producteurs agricoles de la précarité qui les caractérise aujourd’hui.
Pour Abraham Okoko, directeur exécutif de la Fondation perspectives d’avenir, ce programme a l’ambition de former des entrepreneurs agricoles congolais. Il va s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Kinkala constitue le point de départ du projet parceque le département du Pool compte parmi les grands bassins agricoles du pays. Il a en outre précisé que l’appui apporté dans le cadre de ce programme est essentiellement en nature et s’inscrit dans une logique participative. Il sera ainsi mis à la disposition des producteurs des services mécanisés pour la préparation des terrains et des kits agricoles. Ceux-ci bénéficieront également des formations gratuites nécessaires pour une meilleure productivité, tout comme d’un accompagnement dans leurs filières respectives.
Le directeur exécutif de la Fondation perspectives d’avenir a par ailleurs annoncé la construction en août prochain d’un centre multi métiers à Kinkala, avec l’appui de l’ambassade du Japon. Ce centre formera dans divers métiers, notamment la plomberie, l’électricité, la menuiserie et une partie de son action sera consacrée à l’agriculture dans la perspective de former des entrepreneurs agricoles congolais.
Pour bénéficier des services du PARPA, a fait savoir Abraham Okoko, les postulants doivent se rendre à l’antenne la plus proche de la zone d’exploitation, en vue de s’informer et de s’inscrire. Le programme se propose aussi de réaliser gratuitement pour des ménages précaires, mille hectares arables.
Pour rendre opérationnel ce programme dans le département, trois antennes sont installées à Kinkala, Mindouli et Ignié. Celle de Kinkala couvre les sous-préfectures de Loumou, Louingui, Boko, Mbandza Ndounga et Goma tsé-tsé. Le rayon d’action de l’antenne de Mindouli englobe les sous-préfectures de Kindamba, Vindza et Kimba tandis que celui d’Ignié recouvre les sous-préfectures de Mayama et Ngabé.
Les bénéficiaires de ce programme déjà identifiés ont, par la voix de leur représentant Robert Dziki, remercié ses initiateurs. «Ce programme d’appui à la relance de la productivité agricole dont nous sommes bénéficiaires permettra à nos jeunes, à nos agriculteurs évoluant en groupe ou en solitaire ou encore à nos jeunes en quête d’emploi à apprendre un métier, d’une part et à augmenter nos productions et nos revenus, d’autre part, grâce à la mécanisation», a indiqué Robert Dziki. Le maire de la ville de Kinkala, Joseph Kifoua, a assuré les initiateurs du Programme que toutes les dispositions seront prises par sa population pour la réussite de ce projet qui, à son avis, donne l’égalité de chances aux jeunes et va considérablement aider à la relance des activités agricoles dans cette partie du pays meurtrie par des tourmentes guerrières à répétition.
Bien avant la fin de la cérémonie, le président de la FPA, Denis Christel Sassou N’Guesso, a remis symboliquement un échantillon de matériel agricole aux bénéficiaires du projet.

Viclaire MALONGA