Concert musical à l’I.f.c de Brazzaville : Sacrée Sheryl Gambo!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Spectacle électrique. La très douée diva congolaise a électrisé la salle Savorgnan De Brazza de l’I.f.c (Institut français du Congo), à Brazzaville, vendredi 24 janvier 2014, en soirée. Elle a chanté avec une maestria exceptionnelle et digne des plus grandes vedettes musicales. Conjointement organisé par l’I.f.c et Disco, maison de production de Sheryl Gambo, le concert a courtisé les quelques fans présents à cette soirée animée. Autant les titres choisis par la chanteuse congolaise ont été d’une sonorité impressionnante, autant le «News afro saoul» a dodeliné l’ouïe du public.

Pour ce show, Sheryl Gambo a, entre autres, chanté, «Simbanga», «Dis-moi» et  «Edy tia mboa». Sur fond musical, dans «Edy tia mboa», Sheryl Gambo se présente en messager de la paix pour les peuples bantou et autochtones. Elle appelle les deux peuples à vivre ensemble, dans un amour fraternel, car des écarts existent encore entre ces derniers. On y découvre le côté engagé de la chanteuse congolaise. Lors de ce concert, la chanteuse congolaise a, aussi, fait renaître de ses cordes vocales la berceuse qui jaillit en elle, avec la chanson «Dis-moi». Elle chante, en effet, l’amour, sous un ton très sentimental et envoûtant. Le spectacle était d’une sensualité telle que le public, peu rassasié, a rappelé Sheryl Gambo sur scène. Une demande à laquelle l’artiste n’a, d’ailleurs, pas dit non. D’autant plus qu’elle tenait à satisfaire son public. Après le spectacle, vient le temps des réactions. Sheryl Gambo s’est dite satisfaite du spectacle très adoré par le public. Aussi, a-t-elle donné rendez-vous à ses fans, pour une autre production toujours onctueuse, le 15 du mois prochain, à l’hôtel Saphir, à Brazzaville.
Il faut dire que la prestation de Sheryl Gambo reste mémorable. En tout cas, beaucoup ne l’oublieront pas de sitôt.

Hordel BIAKORO-MALONGA.


Informations supplémentaires