CORONAVIRUS : Le secteur de la culture et des arts fortement impacté

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Parti de Chine en décembre dernier et récemment déclarée pandémie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le coronavirus ou Cod-19 défraie la chronique et ne cesse de se répandre à travers le monde.

Après un premier cas détecté à Brazzaville, un conseiller du Premier ministre âgé de 50 ans, arrivé de Paris le 1er mars, et ayant séjourné à Amsterdam, aux Pays-Bas, le nombre de personnes testées positives est passé à trois, depuis le mercredi 18 mars. 

L’information a été révélée par le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba. Qui a annoncé une série de mesures, pour éviter la propagation de cette maladie pernicieuse dans le pays. Parmi ces mesures figure l’interdiction des réunions ou rassemblements de plus de 50 personnes. Des mesures qui impactent fortement le secteur de la culture et de arts: les concerts, festivals, expositions, projection de films, ateliers, tables-rondes, bref toutes les activités culturelles prévues, notamment à Brazzaville et à Pointe-Noire, sont reportées sine die ou, tout simplement, annulées. De plus, des hauts lieux de culture tels que l’Institut français du Congo (IFC) et le Centre culturel russe gardent leurs portes closes. Jusqu’à nouvel ordre!
Une lettre qui porte l’estampille du directeur de l’IFC, Michel Pré, précise: «A compter du 17 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, l’accueil du public au niveau des deux emprises de l’Institut Français du Congo à Brazzaville et à Pointe Noire.
A compter de cette date: la programmation des spectacles et rencontres culturelles est annulée; les ateliers et les activités culturelles de groupe sont arrêtés; la médiathèque suspend l’accueil des usagers, inscrits ou désirant s’inscrire; les cours de français et de langue sont suspendus et reprendront à une date ultérieure, dans la continuité des cycles de formation ayant démarré; l’organisation d’examens, de toute nature, est suspendue; l’Espace Campus France n’accueillera plus de visiteurs venus pour consulter les ressources Campus France ou solliciter conseils ou informations; le restaurant-bar «La Cafet’», sur l’emprise de Brazzaville, est fermé.
Les candidats aux études en France devant passer un entretien Campus France seront convoqués individuellement, selon une programmation stricte, et ne pourront accéder aux locaux de l’IFC qu’à la date et à l’heure de leur entretien et sur présentation de leur convocation. Des modalités d’entretien à distance seront également mises en place.
Les services de l’IFC restent fonctionnels et peuvent être joints par téléphone ou messagerie
électronique aux contacts habituels donnés dans les programmes mensuels et à ceux indiqués ci-après.
L’accès à l’Institut Français du Congo sera strictement contrôlé et interdit à toute personne non-autorisée».
Selon le dernier communiqué lu par le Premier ministre Clément Mouamba, les mesures prises par le Gouvernement sont valables pendant 30 jours, à compter du 19 mars. Elles sont reconductibles, en cas de besoin.

Véran Carrhol YANGA

Informations supplémentaires