Après son emprisonnement en France, pour violence conjugale : Doudou Copa demande pardon aux femmes!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Après avoir séjourné pendant six mois en prison à Paris, en France, pour violence conjugale, le chanteur Doudou Copa (Dominique Laka Elenga, à l’état civil) a regagné, récemment, Brazzaville. Jeudi 19 juillet dernier, il a battu le rappel des chevaliers de la plume et du micro. Pour demander, officiellement, pardon aux femmes.

Et annoncer qu’il livrera un concert en leur honneur, le 11 août prochain, dans la ville-capitale congolaise. L’ex-membre d’Extra Musica a également parlé de son maxi-single de quatre chansons qui s’est, finalement, mué en album de huit titres.

«J’avais un petit problème avec la Justice française. Il m’était normalement fait obligation de me présenter régulièrement à la Justice parisienne. Quand je suis arrivé en décembre dernier à Paris, il m’a été rappelé que je n’avais pas honoré mes engagements vis-à-vis de la Justice, et j’ai été incarcéré (…) Ce qui s’est réellement passé est que j’avais juste donné une baffe à la mère de mes enfants. Ce qui m’a causé des démêlées avec la Justice française. J’étais condamné à dix mois, mais j’en ai purgé six. Maintenant, je suis libre de mes mouvements, je n’ai plus de problème avec la Justice française...», a expliqué le chanteur. Avant de demander pardon aux femmes: «Je profite de cette occasion pour demander, officiellement, pardon aux femmes pour tout ce qui s’est passé.»
Afin de bien sceller sa réconciliation avec les femmes, Doudou Copa livrera un concert VIP en leur honneur, samedi 11 juillet prochain à Brazzaville. Avec pour guest star DJ MLP Automatik Le Level. Ce show est goupillé par la maison WT Group Event, représentée ce jour par M. Willy Tati. Qui a annoncé qu’après Brazzaville, son label fera jouer Doudou Copa et son groupe à Ouesso, Oyo, Owando, dans la partie septentrionale du Congo.
«Au menu de ce concert, il y aura les chansons des cinq albums de ma discographie et ceux de mon opus qui paraîtra en décembre prochain», a promis celui que l’on surnomme aussi Dzéké.
Qu’en est-il de «Sentimentale», le maxi-single de quatre chansons qui avait justifié le déplacement du chanteur, en décembre dernier, à Paris, en France?
«Sentimentale» n’est plus un maxi-single, mais un album de huit chansons dont le chanteur a promis  dévoiler, prochainement, le nom. Parmi les titres qui s’y sont ajoutés, il y a «Loba», une rumba lancée récemment sur les plateformes de téléchargement internet. Le séjour de l’artiste en prison lui a inspiré certaines chansons. C’est ce qu’on peut retenir des explications données par Doudou Copa.

Véran Carrhol YANGA

Informations supplémentaires