Stade Félix Eboué, à Poto-Poto (Brazzaville) : Le podium géant du FESPAM démonté et volé!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Acquis il y a plus d’une dizaine d’années, pour un montant qui avoisinerait le milliard de F. CFA, le podium géant du Festival panafricain de musique (FESPAM), dressé au Stade Félix Eboué, en plein coeur de Poto-Poto, l’arrondissement 3 de Brazzaville, n’existe plus. Il a été démonté et une grande partie de son armature a été emportée par des voleurs. Ceux-ci ont profité de la grande pluie qui s’est abattue dans la ville-capitale congolaise, dans la nuit du lundi 27 novembre, pour exécuter leur sale besogne.

 

Le vol du podium géant qui faisait la fierté du FESPAM est l’œuvre, sans nul doute, des dizaines de jeunes qui avaient, depuis des mois, trouvé refuge au Stade Félix Eboué. Lesquels avaient déjà fait parler d’eux, il y a quelques semaines, en faisant disparaître, en une seule nuit, les stands prévus pour une kermesse. A la grande stupéfaction et désolation de l’organisateur de l’événement.
Erigé à l’occasion de l’édition 2015 du FESPAM, ce podium n’avait jamais été démonté, comme lors des éditions précédentes. Faute de moyens financiers, se plaignait en 2016 le Commissaire général du FESPAM, Gervais Hugues Ondaye.
Laissé à la merci des intempéries, ce joyau avait déjà perdu une bonne partie de la bâche qui le recouvrait et de ses accessoires. Sans que cela n’interpelle personne.
Le vol du podium géant du FESPAM est un nouveau coup dur porté à ce festival dont la onzième édition a été reportée sine die. A cause de la crise financière et économique qui cisaille le pays.

V.C.Y.

Informations supplémentaires