Edition 2017 du «Global solutions summit G20», à Berlin (Allemagne) : Giresse Akono Gantsui a porté haut l’étendard du Congo et de l’Afrique

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Du 28 au 31 mai 2017, Berlin, la capitale allemande, a abrité le «Global solutions summit G20». Une rencontre dédiée au choix des jeunes élites mondiales qui excellent dans les travaux de recherche, réunissant des représentants économiques et scientifiques des pays du G20, des lauréats des prix Nobel (économie, physique, chimie, etc.), le panel des investisseurs du G20 et autres sommités du monde des affaires.

Auteur et théoricien en développement économique et social, le Congolais Giresse Akono Gantsui, 26 berges, a porté haut l’étendard du Congo (dont c’était la première participation) et de l’Afrique à cette grand-messe annuelle. Où il a été désigné, à l’unanimité, par le Comité du «Global solutions» (lequel s’est basé sur les critères similaires à la sélection des prix Nobel) «Young Global Changer», c’est-à-dire lauréat du prix «Jeunes élites du monde». Dans la catégorie «Economie sociale». Aux côtés d’une centaine d’éminences grises venues des quatre coins de la planète.

C’est le 30 mai dernier que Giresse Akono Gantsui a reçu son prix, dans la ville-capitale allemande. En présence de l’un de ses parrains, George Arthur Akerlof, économiste américain, Prix Nobel d’économie, en 2001.
«Se basant sur les critères similaires à la sélection des Prix Nobel, le Comité du «Global solutions» procède à un examen minutieux des travaux de recherche menés par les jeunes de moins de 30 ans, de tous les pays du monde et ne retient que 100 jeunes représentant 100 pays, (sur un total de 250 Etats) dont les travaux de recherche ont apporté une révolution remarquable», explique le lauréat congolais, à propos des critères de sélection à ce sommet. Et d’ajouter: «Parmi les avantages à tirer de cette rencontre, il y a : renforcer la visibilité intellectuelle à l’échelon mondial, augmenter l’attractivité intellectuelle auprès des «brain business angels» (des investisseurs dans les élites nationales, afin de favoriser le développement social de leurs pays), intéresser le panel des hommes d’affaires du G20 à connaître les atouts des pays représentés, et optimiser les investissements dans ces pays».
De par ses travaux de recherche consignés dans plusieurs de ses publications, Giresse Akono Gantsui a apporté une révolution remarquable dans la nouvelle conception du management social des organisations.
Troisième du classement mondial Gram des innovateurs en management et lauréat du «Meilleur ouvrage de Management en 2015», il est l’un des fondateurs de plusieurs théories, dont la théorie sur la médecine organisationnelle, et la théorie économique sur l’exemplarité pyramidale.
Le lauréat 2017 du Prix «Jeunes élites du monde» est le cofondateur du premier cabinet mondial d’entrepreneuriat social dénommé: Docteur Audit. Il a su introduire une nouvelle approche de l’entreprenariat social et figure dans le classement «Enonomic innova» des révolutionnaires de l’entreprenariat social. Aux côtés des Américains Bill Drayton et David Bornstein.
Figurant, désormais, dans un rapport mondial, les travaux de Giresse Akono Gantsui seront, prochainement, présentés aux autorités congolaises compétentes pour emploi.

Véran Carrhol YANGA

Informations supplémentaires