14e édition des Sanzas de Mfoa, le Trophée des créateurs : Neuf lauréats primés, au titre de l’année 2016

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Initiés depuis 2003, par Beethoven Germain Henri Yombo, promoteur manager du G.p.y (Groupe Pella Yombo), avec pour premier récipiendaire l’artiste musicien Jean Serge Essous, de vénéré mémoire, les Sanzas de Mfoa, le trophée des créateurs qui récompense les meilleurs créateurs des œuvres d’art et d’esprit qui se sont illustrés au cours de l’année dans plusieurs domaines, poursuit son petit bonhomme de chemin.

Samedi 4 février 2017, la salle André Malraux de l’I.f.c (Institut français du Congo), à Brazzaville, a été prise d’assaut par les férus de la culture, à l’occasion de la 14e édition des Sanzas de Mfoa, le trophée des créateurs. Au cours de cette cérémonie, neuf lauréats ont été primés, dont la liste sous scellé était dévoilée par le président du jury, entouré de ses membres, pour la plupart des critiques littéraires et d’œuvres d’art. Sous l’œil vigilant de l’huissier de justice, Me Amour sauveur. En présence du ministre de la culture et des arts, Léonidas Carel Mottom Mamoni, de l’ambassadrice de la République centrafricaine, doyenne du corps diplomatique au Congo, Mme Marie Charlotte Fayanga, ainsi que de plusieurs invités. Outre la remise des distinctions aux lauréats, il y a eu l’interprétation de la pièce intitulée «La marmite de Kokambala» de Guy Menga et «Nganga Mayala» de Ferdinand Mouangassa, par la troupe du théâtre national, dont la prestation a électrisé toute la salle. Ainsi, ont été primés: catégorie promotion culturelle: Sorel Eta; catégorie sculpture: Faustin Douniama; catégorie peinture: Jacques François Iloki; catégorie mode: Guelor Kikabo; catégorie cinéma: Richy Mikael Bebelé; catégorie théâtre: Brazza comédie show; catégorie musique: Kevin Mouandembenga; catégorie littérature: Emmanuel Ngoma Nguinza; prix spécial du jury: Remy Bateza.
Remerciant les lauréats et les organisateurs de ce concept, le ministre de la culture et des arts, Léonidas Carel Motton Mamoni a pris l’engagement d’apporter son soutien à cette initiative privée qui fait du chemin, pour le développement socioculturel de notre pays.

Pascal BIOZI KIMINOU   

Informations supplémentaires