Emission «The Voice» Afrique francophone : Les Congolais appelés à soutenir le chanteur L.B.L

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Mme Emma Mireille Opa-Elion, directrice de cabinet du ministre de la culture et des arts, a présenté à la presse, vendredi 9 décembre 2016, le chanteur congolais de Rnb, L.B.L (Lebel Kenko, à l’état civil). Il participe, depuis le 15 octobre 2016, en Afrique du Sud, à «The Voice» Afrique francophone, une première édition de l’émission musicale internationale diffusée sur la chaîne de télévision Vox Africa.

 

Cette émission phare relève les plus belles voix de 17 pays du continent africain. Concernant le Congo-Brazzaville, cinq artistes ont postulé à cette émission, quatre ont été éliminés pendant les éditions à l’aveugle et le seul artiste congolais qui continue l’aventure est L.B.L. C’est à cette occasion que le ministre de la culture et des arts, Leonidas Carel Mottom Mamoni, a demandé aux Congolais de soutenir le jeune artiste, dans son aventure, pour qu’il aille en finale.
L.B.L s’est réjoui du soutien du ministre à son égard. «Je suis reconnaissant d’avoir  le soutien du gouvernement, par le biais du ministre de la culture. L’aventure de the Voice Afrique francophone se passe en Afrique du Sud. Nous sommes partis cinq, pour représenter le Congo-Brazzaville, mais les quatre autres ont été éliminés et je suis resté seul dans la compétition. Sur près de 1050 candidats, nous sommes restés 24 et sur les 24 qui vont en finale, je suis le seul Congolais», a-t-il dit.
L’artiste congolais a poursuivi: «Il était très important que je vienne au Ministère de la culture et des arts, pour rendre compte de mon aventure au ministre de tutelle et de bénéficier son soutien moral. Au stade où nous sommes, il faut que les gens votent; je repars la fin de ce mois, pour la suite de la compétition. Je passerai dans les médias et je posterai sur les réseaux sociaux, pour montrer au peuple congolais, comment faire pour voter et les gens doivent voter, pour augmenter mes chances d’avoir la première place».
L.B.L a, par la suite, expliqué son aventure à The Voice Afrique francophone. «The Voice Afrique francophone se passe sur internet. Nous sommes tombés sur la page the Voice et mon manager a travaillé là-dessus. C’est une compétition visant tous les pays francophones Afrique et nous avons envoyé une vidéo par Whatsapp et, nous avons été retenus suite à notre casting. La production nous a fait venir en Afrique du Sud. Tout ce que j’ai pu à faire, c’est avec mes moyens du bord, c’est l’argent de poche que mes parents me donnent. Je sais que le soutien du gouvernement intervient à ce moment et le Ministère de la culture s’investit, pour que les choses soient plus professionnelles», a-t-il fait savoir.
Mme Emma Mireille Opa-Elion recevant LBL a déclaré: «Ce jeune homme a commencé son aventure toute seule, dans le but de porter très haut la culture du Congo. Ils étaient 1050 candidats à postuler à The Voice Afrique francophone. Le ministre des arts m’a confié la mission de vous dire, à partir d’aujourd’hui, que tout le peuple congolais doit être derrière lui. Nous allons le soutenir, afin qu’il soit finaliste». De même, la directrice de cabinet a promis de demander aux sociétés de téléphonie mobile, aux partenaires du Ministère de la culture et des arts et au gouvernement de soutenir LBL.
Notons que la première saison de «The Voice» Afrique francophone est animée par Claudy Siar et coachée par les quatre stars internationales: Lokua Kanza, Charlotte Dipanda, Singuila et Asalfo.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Informations supplémentaires