13e édition du festival Mantsina sur scène : «L’engagement au cœur de la création»

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’Association Noé Culture organise, du 10 au 20 décembre 2016, la 13e édition du festival international de théâtre de Brazzaville Mantsina sur scène.
Placée sur le thème: «L’engagement au cœur de la création», cette édition connaîtra la participation des pays comme le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la France, la RDC, la Suisse et, bien sûr, le Congo, pays organisateur.


Créé en novembre 2003, Mantsina sur scène totalise 13 ans d’existence, 13 ans de résistance théâtrale, dans le but de promouvoir l’art théâtral dans tous ses aspects. Mais au-delà de cette tâche première, Mantsina sur scène est aussi le lieu de rencontres d’autres arts, comme la danse, la musique, le cinéma, l’art plastique. La treizième édition ne se dérobe pas, loin s’en faut, à cette règle. Ainsi, dans sa programmation, la présence d’autres arts sera bien visible.
Pour les spectacles locaux, en plus des compagnies professionnelles, il est important, pour Mantsina sur scène, et même plus que nécessaire, de travailler avec les jeunes compagnies qui vont présenter leurs œuvres à cette treizième édition. C’est la mission, la force, l’engagement et l’urgence de Mantsina sur scène: élever des générations qui viendront arroser des pépinières, pour fabriquer, mais surtout réaliser et accomplir une bonne relève.  A cet égard, Mantsina sur scène est aussi un cadre de révélation de nouveaux talents.
Les spectacles locaux programmés à la treizième édition du festival Mantsina sur scène sont des créations remplies d’une forte dose d’engagement de leurs créateurs, qui sont convaincus que l’art théâtral a aussi un mot à dire dans la grandeur d’esprit d’une Nation.
Bien avant la période festive, ont débuté des ateliers de «mise en scène» et de «jeu d’acteur»: l’atelier de mise en scène du 29 novembre au 5 décembre 2016, animé par le Suisse Fabrice Gorgerat et l’Atelier de jeu d’acteur du 29 novembre au 8 décembre 2016, animé par le Congolais Leturmy Kéoua.
Il y aura également des lectures à l’espace Kudia à Bacongo, à l’Institut français du Congo, tous les jours, dès le 11 décembre, à partir de 16h, et aussi «le carrefour» qui est la rencontre autour des spectacles de la veille, tous les jours, à 10h, à l’Espace Mantsina, à Matour (Arrondissement 1 Makélékélé).
Tous ces plats artistiques, agréablement aromatisés, sont à consommer sans modération, du 10 au 20 décembre 2016. Et, grâce à l’énergie du talentueux Dieudonné Niangouna, avec une équipe dynamique, la résistance théâtrale se consolide…!  

E.A.K

Informations supplémentaires