Coup d'oeil en biais

Un prêtre jésuite congolais à Yaoundé

Note utilisateur:  / 0

Docteur en théologie politique, le père Yvon Christian Elenga, prêtre jésuite de nationalité congolaise, est maintenant doyen de la faculté des sciences sociales et de la gestion de l’alma mater régionale basée à Yaoundé, au Cameroun. Le prêtre a été nommé à la tête de cette institution le 1er septembre dernier et a pris ses fonctions au cours de ce mois d’octobre 2019. Le père Yvon Christian Elenga assumait les fonctions de recteur de l’Institut de théologie de la Compagnie de Jésus à Abidjan, en Côte d’Ivoire.


Clips indécents à la télé!

Note utilisateur:  / 0

Le nu serait-il devenu le produit qui se vend le mieux? Certaines chaînes de télévision proposent de plus en plus des clips où les femmes dansent presque nues, si elles ne sont pas vêtues de sous-vêtements ou ne donnent pas des leçons d’indécence. Même les nouveautés proposées vantent plus la plastique des danseuses dévêtues que le contenu des textes. Vendre à tout prix!   


Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Note utilisateur:  / 0

L’ensablement de l’avenue Ngamaba, principale voie d’entrée et de sortie de Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville, oblige les habitants de cet arrondissement à des acrobaties financières pour aller vaquer à leurs occupations. Les minibus de transport public ont augmenté le prix de la place. A certaines heures de la journée, il passe de 150 à 250 francs CFA. D’aucuns souhaitent que les pluies continuent de tomber. Mais depuis notre coup d’oeil en biais du mardi 15 octobre sur les difficultés de circulation des véhicules sur cette route goudronnée, des engins ont commencé à dégager les bancs de sable. Jeudi 17 octobre, ils étaient toujours en action,  sous la pluie.

Bagarre entre le député de Ngo et un dissident de son parti

Note utilisateur:  / 0

Digne Elvis Tsalissan Okombi, ancien ministre, député de Ngo et président-fondateur de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), et un dissident de son parti en sont venus aux mains, mercredi 16 octobre 2019 dans un hôtel, à Brazzaville. La rixe s’est produite à la sortie de la rencontre entre le Collège des partis du Centre, dont l’UMP est membre, et le secrétariat du Conseil national du dialogue sous le feu des caméras. Le député n’y serait pas allé de mains mortes, ayant envoyé son adversaire aux urgences du Centre hospitalier et universitaire (CHU-B) avec une plaie ouverte à la tête.


Le cœur des syndicalistes balance toujours entre la grève et la négociation

Note utilisateur:  / 0

La question de la bourse secoue les syndicats des enseignants prestataires et bénévoles qui, malgré leur appel à la reprise des cours, donnent l’impression d’être épuisés à poursuivre d’interminables négociations avec le Gouvernement.  De même qu’ils ont lancé un appel pressant à leurs adhérents pour qu’ils reprennent le chemin de l’école et renouent avec la craie, ils ont lancé tout aussi un cri d’alarme au Gouvernement, pour qu’il apure leurs arriérés de bourse absolument. La coordination des diplômés des écoles professionnelles (CDEP), par exemple, dit attendre jusque fin octobre pour voir si ses desiderata seront pris en compte.

Informations supplémentaires