Coup d'oeil en biais

Marché de la Liberté de Fond Tié-Tié, un chantier essoufflé

Note utilisateur:  / 0

Lancés à toute allure, les travaux d’aménagement du marché de la Liberté du quartier Fond Tié-Tié, à Pointe-Noire, ont été interrompus. Mais cet arrêt devient trop prolongé, se plaignent les vendeurs de ce marché qui désespèrent de ne pouvoir jamais s’y réinstaller. Pourtant il ne reste que deux pavillons à achever. Ne sachant plus où aller, ils se sont installés au bord des artères voisines qu’ils obstruent. Mais on leur reproche de salir les rues qu’ils occupent. La quantité des déchets qu’ils abandonnent le soir pollue l’environnement qui est dans l’insalubrité totale.

Soixante et un an après, le quartier Mpiéré-Mpiéré enfin éclairé!

Note utilisateur:  / 0

Mpiéré-Mpiéré est le plus vieux quartier de l’arrondissement 7 Mfilou-Ngamaba, à Brazzaville. Depuis sa création en 1958, il est resté dans le noir et n’a pas connu de développement particulier. Soixante et un après, il est enfin éclairé! La société Energie électrique du Congo (E2C) l’a doté d’un poste-transformateur qui l’alimente en électricité. On peut, désormais, disent les habitants de ce quartier, emprunter sans peur ses rues aux heures tardives de la nuit. Ils attendent maintenant la reprise des travaux abandonnés du tronçon de route Rond-point La Frontière-Mairie Mfilou, pour désenclaver le quartier qui n’est accessible par aucune route goudronnée.

 

Les odeurs nauséabondes n’appartiennent pas à la structure indiquée

Note utilisateur:  / 0

Nous avons fait état d’eaux usées dégorgeant des canalisations de l’imposante structure hôtellière de Kintélé, autour du stade. Mais ces eaux ne proviennent pas du Centre international des conférences ni du Grand-Hôtel. Elles sortent des structures de l’hôtel La Concorde. L’odeur, on le sait, ne peut pas se répartir!

Ravin de Ngamakosso: les travaux d’urgence arrêtés!

Note utilisateur:  / 1

Les travaux d’urgence du ravin de Ngamakosso, sur la deuxième sortie nord de Brazzaville, sont au point mort. Arrêtés! Les autorités habilitées les avaient pourtant annoncés à grand renfort de discours. Pour passer de part et d’autre de la route coupée à cet endroit, les gens empruntent une rue étroite bordée par un caniveau. On y enregistre tous les jours des bousculades aux heures de pointe et, malheureusement aussi, des vols à la tire.

Une vieille marmite abandonnée à Mfilou-Ngamaba

Note utilisateur:  / 0

Marché Bissita de Massina, un quartier de Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville! Marché officiel de ce quartier, c’est un modèle avec ses étals, des allées aérées et une toiture qui tient encore. Malheureusement, prétextant ne pas faire de bonnes recettes, les vendeurs l’ont délaissé, préférant s’installer dans les environs de la gare PK Mfilou où des gens ont créé un marché de fortune qui n’est pas un modèle de salubrité. Faute d’occupants, le marché Bissita est devenu un espace de divertissement pour les enfants de Massina. Pourquoi la mairie de Mfilou-Ngamaba le néglige-t-elle?

Informations supplémentaires