Coup d'oeil en biais

Les usagers de la RN 1 autorisés à dénoncer les militaires racketteurs

Note utilisateur:  / 0

Sur la route nationale n°1, notamment dans département du Pool, les commerçants transporteurs et leurs passagers se plaignent toujours des tracasseries aux différents ‘’bouchons’’ des Forces armées congolaises (FAC). En effet à chaque passage des militaires véreux exigent de l’argent aux camionneurs et aux voyageurs. Tout cela est fini, selon le ministre à la présidence chargé de la Défense nationale, Charles-Richard Mondjo. Il demande aux usagers de la route de ne plus payer et dénoncer tout abus dont ils pourraient être victimes à travers des numéros verts qui seront mis à leur disposition prochainement.


Dix blessés dans un accident de circulation à Mfilou-Ngamaba!

Note utilisateur:  / 0

Parti de Moukondo, un quartier de Moungali (Arrondissement 4), un minibus de transport public avec des occupants s’est  renversé vendredi 23 mars 2018 non loin du terminus de Mfilou-Ngamaba, à une centaine de mètres  de l’hôpital de l’Amitié Sino-congolaise, à Brazzaville. Bilan: dix blessés dont deux se trouvent dans un état critique dans cet hôpital. L’excès de vitesse serait à l’origine de l’accident, et le chauffeur aurait pris la poudre d’escampette.

Les Bébés-noirs continuent de semer la terreur…

Note utilisateur:  / 0

Toujours flanqués de leurs armes blanches, notamment des machettes, des tessons de bouteille, du bois, des pierres, etc., les bébés-noirs continuent de semer la terreur dans les quartiers de Brazzaville. Ils entretiennent toujours la peur dans les quartiers où ils opèrent. Par contre, la police ne semble pas leur faire peur. Jeudi 23 mars, les habitants du quartier Le Bled (Mfilou-Ngamaba) ont souffert de l’envahissement de ces marginaux venus du quartier Cité des 17, qui ont ciblé trois rues. Dans la rue Montony, ils ont agressé des passants, extorqué des biens. Un jeune tenant une salle de ciné-club a vu partir ses ordinateurs, téléviseurs et autres jeux vidéo.

Le général Mokoko désormais indifférent à la procédure dirigée contre lui

Note utilisateur:  / 0

Dans une missive au doyen du juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Brazzaville, le général Jean-Marie Michel Mokoko, incarcéré depuis 16 mois à la maison d’arrêt de Brazzaville pour «atteinte à la sûreté intérieure de l’État», explique qu’il «n’entend plus prendre part à la procédure dirigée contre lui». Raison avancée: le «mépris de l’immunité juridictionnelle» que lui conférerait sa distinction de Grand-officier dans l’Ordre du mérite congolais. Il dénonce également une instruction «faite exclusivement à charge » et une « parodie de justice» : «J’arrête toute participation à votre procédure qui ne m’offre aucune garantie de bonne administration judiciaire, équitable et surtout fiable», conclut-il.

On dit qu’il mouille bien son maillot, le Président de la République

Note utilisateur:  / 0

S’il fallait parler comme en sport, on dirait que le Président Denis Sassou Nguesso est en train de bien mouiller son maillot en cette période de récession économique et financière aigüe. En effet, il a repris son bâton de pèlerin et s’est rendu en visite officielle, samedi 24 mars, à Riyad, en Arabie Saoudite, le pays arabe le plus riche dans l’espoir d’y signer d’importants accords de partenariat et dans le cadre de recherche des voies et moyens pouvant permettre au pays de relever ses défis économiques et sociaux.

Informations supplémentaires