Coup d'oeil en biais

A qui appartient le bâtiment du siège d’ECAIR?

Note utilisateur:  / 1

La question peut paraître futile et pourtant, des  bruits courent sur ce bâtiment construit en face de l’aéroport international Maya-Maya, boulevard Denis Sassou Nguesso, à Brazzaville. Les Congolais sont surpris d’apprendre que ce n’est pas la propriété d’ECAIR, la compagnie nationale aérienne dont la flotte est clouée au sol depuis presque un an et demi. Il serait mis en location par une richissime personnalité proche du pouvoir. Ce serait un peu comme ces biens de l’Etat réformés puis achetés par ceux-là mêmes qui sont chargés de les gérer. Qui éclairera la lanterne des Congolais?


Une publication du Monde fait l’effet d’une douche froide

Note utilisateur:  / 0

Alors que les experts du FMI arrivés le 3 avril à Brazzaville sont à pied d’œuvre, la publication par le journal Le Monde, le 10 avril, d’un article intitulé  «Comment le groupe Total a aidé le Congo à berner le FMI» a fait l’effet d’une douche froide. Le quotidien y décrit un mécanisme de sociétés-écrans qui auraient permis au gouvernement congolais de décrocher en 2003, via l’entreprise Likouala SA, un prêt de 70 millions de dollars auprès de la BNP Paribas, garanti par Total. Une version aussitôt démentie par l’entreprise. Quant aux autorités congolaises, elles ne se sont pas exprimées sur ce sujet.

Une interview d’un avocat de l’Etat congolais tourne court sur TV 5 Monde

Note utilisateur:  / 0

Dominique Tchimbakala, présentatrice du journal Afrique de TV 5 Monde, a reçu, vendredi 13 avril, Me Gérard Devillers, avocat de l’Etat congolais. Elle souhaitait examiner avec son invité les différents points juridiques sur l’affaire Jean-Marie Michel Mokoko, opposant incarcéré depuis deux ans pour atteinte à la sûreté de l’Etat et qui pourrait être présenté bientôt devant la Cour criminelle. L’entretien a fait long feu, car Gérard Devillers n’a pas voulu répondre aux questions sans avoir d’abord exercé un droit de réponse. «J’ai été mandaté par l’Etat congolais afin d’exercer un droit de réponse à Me Finelle qui a présenté le général Mokoko comme un vrai démocrate», a-t-il martelé plusieurs fois quand la journaliste lui suggérait de répondre à ses questions, estimant que le plateau de TV 5 ne peut être une tribune. «Nous sommes au terme de cet entretien que nous n’avons pas pu mener à terme, malheureusement. Ce n’est pas grave», a conclu, déçue, la journaliste d’origine congolaise.

Le président Sassou a-t-il ignoré la présence de Bruno Le Maire à Brazzaville?

Note utilisateur:  / 0

Présent la semaine passée à Brazzaville dans le cadre du sommet sur le franc CFA, le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, pensait avoir un tête-à-tête avec le président Denis Sassou Nguesso comme le 13 décembre dernier à Paris. Malheureusement, il n’a pas été reçu par le Chef de l’Etat congolais. Une source affirme même que «le Congolais n’a pas souhaité voir Bruno Le Maire.»

Les syndicats des commerçants en colère

Note utilisateur:  / 0

Le syndicat des commerçants du Congo est en colère contre la direction départementale de la concurrence de la consommation et la répression des fraudes à qui il demande le respect de la réglementation de recouvrement des taxes. Les commerçants ne supportent pas les tracasseries, selon leur syndicat, des agents du commerce et ont annoncé trois mesures: «1. Ne plus recevoir les agents du ministère du Commerce dans leurs boutiques. 2. Ne pas répondre aux convocations. 3. La fermeture d’une boutique par les services du département sera considérée comme une provocation. Ils seront responsables des conséquences qui en découleront»

Informations supplémentaires