Coup d'oeil en biais

Le cauchemar des inondations à Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0

Les pluies du vendredi 25 et samedi 26 octobre 2019 ont englouti sous les eaux plusieurs maisons d’habitation dans certains quartiers de Pointe-Noire. De nombreuses familles n’ont plus où se loger.  Au quartier St Pierre (dans le premier arrondissement), surnommé «Dibodo» (la boue, en vili) parce que les habitants vivent si souvent les pieds dans l’eau, les eaux pluviales ont atteint la hauteur des toitures. Il a fallu deux jours pour que ces eaux se  retirent. Les habitants de la corniche de Mbota et ceux vivant le long de la rivière Songolo ont connu  les mêmes malheurs. A Vindoulou, le cimetière local est inondé…

Respect des normes internationales dans la production industrielle

Note utilisateur:  / 0

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la normalisation, le 14 octobre dernier, le directeur général de l’Agence congolaise de normalisation et de qualité (Aconoq), Jean Jacques Ngoko Mouyabi, a indiqué que le Congo entendait encourager les bonnes pratiques et les innovations dans les activités de production à l’instar des autres pays de la planète. Pour le Centre national de référence de l’innovation au déploiement de solutions, les normes permettent de définir un langage commun entre différents acteurs économiques.

Disparition de l’UFD bientôt au profit du PCT

Note utilisateur:  / 0

L’Union des forces démocratiques (UFD) que dirige le ministre Josué Rodrigue Ngouonimba de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat, a pour ambition de se fondre dans la Parti congolais du travail (PCT) très bientôt. Les délibérations révélées à la presse, ont été remises à huis clos par le président de ce parti politique au secrétaire général du PCT, Pierre Ngolo, le 14 octobre dernier. L’UFD est le parti créé par Charles David Ganao.

Pas de signal GSM à Ngampoko (Brazzaville)

Note utilisateur:  / 0

Depuis la saison sèche, le signal de la société Airtel ne permet plus de passer des appels.  Les abonnés de cette société de téléphonie mobile ont du mal à joindre leurs correspondants. Même la navigation sur  internet n’est plus possible. Tous ceux qui sont abonnés à ce réseau se plaignent pour des mauvaises prestations qui commencent à perdurer.


A Talangaï, les populations peinent à contourner l’érosion de Ngamakosso

Note utilisateur:  / 0

Un mois avant la saison des pluies, les services la mairie de Talangaï avaient aménagé deux voies pour contourner l’érosion de Ngamakosso (Liboulou), à Talangaï, le 6e arrondissement de Brazzaville. Malheureusement, les deux rues de dégagement sont touchées aussi par l’ensablement excessif et des érosions ne permettant pratiquement pas la  circulation.


Informations supplémentaires