Coup d'oeil en biais

A Djiri, la foule réclamait la tête du présumé assassin

Note utilisateur:  / 0

La nouvelle de l’arrestation du bandit qui a assassiné la fille de 17 ans qui était sa copine dans un hôtel du neuvième arrondissement Djiri, s’était répandue comme une traînée de poudre mercredi dernier. Une foule s’est massée lors de la reconstitution des faits. Elle réclamait la tête du présumé assassin; la police a eu du mal à l’extirper de là.

Futur remplaçant de Calixte Nganongo ? On en parle déjà

Note utilisateur:  / 0

Une rumeur monte de certains milieux politiques proches du pouvoir. Elle fait état d’un imminent remaniement du Gouvernement initialement annoncé pour la mi-janvier, dont le but principal serait le remplacement du ministre des Finances Calixte Nganongo victime d’un accident vasculaire cérébral longtemps nié mais aujourd’hui en soins intensifs dans un établissement hospitalier à Paris, en France. Pour la Lettre du Continent, dans son édition du 22 janvier 2020, numéro 816, «deux personnalités du département de la Cuvette sont citées pour occuper ce poste stratégique… Cédric Ondaye-Ebauh (47 ans), actuel directeur général de l’exploitation à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) à Yaoundé dont la candidature est ardemment soutenue par Jean-Dominique Okemba». L’autre prétendant au poste qui serait au coude à  coude avec lui, selon le bimensuel spécialisé dans l’information confidentielle, est «l’actuelle ministre du Plan, Ingrid Olga Ebouka-Babackas (56 ans) qui assure l’intérim de Calixte Nganongo…qui compte pour soutiens le ministre de l’Aménagement Jean-Jacques Bouya, ainsi que le ministre de l’Economie Gilbert Ondongo».

Accélérer l’inscription de la rumba au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Note utilisateur:  / 0

Un comité scientifique des experts a eu une séance de travail avec le ministre de la Culture, Dieudonné Moyongo, à Brazzaville, le 14 janvier dernier. Il faut accélérer le processus d’inscription de la Rumba au patrimoine immatériel de l’humanité. La réunion a donné l’occasion de passer à la phase opérationnelle de l’inscription. L’intérêt d’inscrire ce patrimoine congolais des deux rives du fleuve Congo est de le léguer au patrimoine mondial. Cela permettra aux deux pays d’avoir une grande visibilité culturelle, touristique et économique.

Les élèves des écoles privées confrontés aux hausses des frais d’inscription

Note utilisateur:  / 0

Les écoles privées imposent un montant de quinze mille francs CFA désormais à chaque élève pour s’inscrire aux différents examens d’Etat. Cependant, ceux des écoles publiques continuent de payer la somme de quatre mille francs CFA. Ces droits sont pourtant fixés et gérés par la même direction des examens et concours. L’école au Congo fonctionne à double vitesse.

Le tronçon de route Madibou-Kimpouomo-Bizinga-Mouzabakani dans un état de dégradation avancé

Note utilisateur:  / 0

La succession des dernières pluies sur Brazzaville a rendu impraticable cette route qui est toujours, c’est vrai, en mauvais état. Un trou béant a été agrandi par un camion de sable qui s’y est embourbé. La circulation des véhicules devient extrêmement difficile. Même les piétons pataugent dans la boue.

Informations supplémentaires