Coup d'oeil en biais

La forêt de la Patte d’Oie livrée aux inciviques?

Note utilisateur:  / 0

On n’est pas loin de croire que la forêt de la Patte d’Oie, à Brazzaville, n’est pas surveillée et que n’importe qui peut y entrer et faire n’importe quoi! En effet, 50 mètres carrés environ de cette forêt, du côté de ce qui reste du parc zoologique, ont été détruits. Des inciviques y ont abattu des arbres récemment sans raison apparente. Les auteurs sont passés inaperçus. Une équipe de télévision a fait la découverte d’arbres coupés et stockés, des trous couverts de morceaux de bois à l’intérieur de cette forêt. N’eût été l’incendie qui s’y est mystérieusement déclaré et que les pompiers sont venus éteindre, on n’aurait pas découvert cette mutilation environnementale. Cet incendie a ravagé plus de 200m2 de sous-bois.


Découverte d’un fœtus dans un lieu d’aisance à Ouesso

Note utilisateur:  / 0

Il y a toujours des jeunes mères sans souci pour leurs progénitures!  La semaine passée, un fœtus a été retrouvé dans le WC d’une habitation, à Mbindzo, le deuxième arrondissement de Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha. La découverte a été faite par un garçon de 14 ans, lequel a informé sa maman. Cette dernière a saisi, à son tour, le service habilité, qui a finalement récupéré le fœtus. Cet acte a suscité une vague de réprobation populaire.  Néanmoins, l’enquête de police a conduit à l’interpellation d’une jeune femme. Elle a été placée en garde à vue.

Des vigiles contrôlent l’accès de l’hôpital de Talangaï

Note utilisateur:  / 0

Parce que l’hôpital de Talangaï constitue un espace où les visiteurs viennent compatir avec les malades et non pour s’exhiber, ses responsables en interdisent désormais l’accès aux séducteurs de tout acabit, notamment aux femmes en décolleté qui se croiraient à un défilé de mode et aux hommes habillés en culottes ou en contre-sueurs. Bref, aux visiteurs en tenues extravagantes qui heurtent la morale et marchent sur l’éthique. Pour décourager les extravagances vestimentaires, les agents de sécurité sont maintenant placés à l’entrée de l’hôpital. Mission: refouler toutes celles et tous ceux qui ne s’habillent pas en tenue décente. Bel exemple de lutte contre les antivaleurs, comme cela est déjà appliqué à la morgue municipale ou à l’hôpital de l’Amitié Chine-Congo de Mfilou, dans le septième arrondissement de Brazzaville.


Malaise au sein du PCT

Note utilisateur:  / 0

Le rejet de l’initiative «Le Congo que nous voulons» par le secrétaire général du PCT, Pierre Ngolo, a fini par scinder ce parti en tendances foncièrement opposées. Les partisans de ces camps s’expriment dorénavant dans les médias et réseaux sociaux où ils étalent leurs contradictions qui prennent des allures de règlements de compte. Exemple: la dernière déclaration de Guy-Marius Okana, soutien de «Le Congo que nous voulons» contre Juste Bernadin Gavet, soutien de Pierre Ngolo, et le message posté sur les réseaux sociaux par Juste Bernadin Gavet, qualifiant Guy-Marius Okana de ne pas faire preuve de personnalité, moins encore de conviction, ont laissé tomber des masques. L’on pensait qu’il n’y a que l’opposition qui a l’art de se diviser, de se livrer des batailles sans merci. Voilà qu’au sein de la majorité présidentielle, les membres se canardent.  


A Batignolles, une voiture sans chauffeur sème la panique

Note utilisateur:  / 0

La scène s’est passée mardi 21 août 2018, vers 11h, sur l’avenue de La Base, en face de l’Agence COGELO du quartier Batignolles, à Brazzaville. Une voiture de marque Toyota RAV 4 a brusquement quitté le trottoir où elle était garée et a roulé sans  chauffeur à bord jusqu’à se retrouver en travers de la chaussée. Elle a provoqué la panique générale, car de part et d’autre de la chaussée débouchaient des véhicules roulant en toute vitesse. Heureusement, les automobilistes ont su l’éviter. Mais, la circulation a été interrompue pendant un bon bout de temps. Automobilistes, le frein à main n’est pas un accessoire !

Informations supplémentaires