Coup d'oeil en biais

Face à la fraude, Energie et électricité du Congo change de stratégie

Note utilisateur:  / 0

La société Energie et électricité du Congo (EEC), ex-SNE, ne désarme pas. Elle maintient non seulement son opération de pose des compteurs pour maximiser ses recettes, même si celle-ci suscite des remous, mais également l’opération contre les branchements pirates. Près de 5000 branchements frauduleux ont été détectés. Mais l’opérateur de distribution du courant électrique a changé de tactique en cette période d’austérité, car au lieu de les démanteler, il demande aux fraudeurs de payer l’électricité qu’ils consomment, puis les encourage à s’abonner correctement pour continuer à bénéficier de l’électricité en permanence même s’il y a des délestages électriques saccadés.

Une baisse des subventions aux carburants préconisée

Note utilisateur:  / 0

D’après des analystes qui auraient lu entre les lignes le communiqué du FMI après la mission effectuée la semaine dernière à Brazzaville, les progrès «considérables» réalisés par le Congo en matière de gouvernance ne permettront pas pour autant d’atteindre les objectifs budgétaires fixés par le Fonds, notamment en matière de recettes. Il est donc préconisé d’ajuster le budget 2019 sur ces recettes en baisse en réduisant les subventions aux carburants et en accroissant «l’efficacité des établissements publics  qui continuent de dégager des déficits opérationnels».

Assassinat inexplicable d’un commissaire de police à Makabandilou

Note utilisateur:  / 0

Les habitants de Makabandilou, à Djiri, le neuvième arrondissement de Brazzzaville, se sont réveillés dimanche 18 novembre sur une nouvelle terrifiante: la découverte du corps sans vie du commissaire de police de leur quartier, le capitaine Gérard Okabando criblé de balles, à quelques encablures du Commissariat. Les habitants avaient entendu des coups de feu dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 novembre. S’agirait-il d’un règlement de comptes comme d’aucuns l’affirment? On se perd en conjectures.

Des ossements humains au quartier Moukoundzi-Ngouaka

Note utilisateur:  / 0

Des ossements humains ont été trouvés dans une parcelle habitée de Moukoundzi-Ngouaka, un quartier de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville.  La découverte a été faite par des ouvriers pendant qu’ils effectuaient des travaux de construction d’un WC dans un coin de la parcelle. Il pourrait s’agir de restes de l’ancien cimetière, avant qu’il ne soit délocalisé à Kinsoundi. Les ouvriers ont suspendu les travaux.

La profanation du cimetière La Tsiémé se poursuit en toute impunité

Note utilisateur:  / 0

A Talangaï, le cimetière de la Tsiémé est menacé tout simplement de disparition. D’un côté, des gens à la recherche d’une parcelle à mettre en valeur, de l’autre,  des jeunes gens qui s’y créent des espaces détruisant des tombes pour faire du sport. Même les enseignants d’EPS des établissements scolaires environnants profite,nt de cet espace pour leurs cours. Et tout cela s’opère en toute impunité, sous les yeux des autorités municipales impuissantes à protéger ce patrimoine, et devant des tombes esquintées et muettes.


Informations supplémentaires