Coup d'oeil en biais

Rapt d’une fille à Nkombo-Matari (Brazzaville)

Note utilisateur:  / 0

La Force publique a du pain sur la planche, au regard de la  criminalité qui sévit dans certains quartiers de Brazzaville. Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 juillet, derrière l’immeuble du CNRTV (Centre national de radio et de télévision) au quartier Nkombo-Matari situé dans l’arrondissement 9 Djiri, une fille d’une vingtaine d’années a été enlevée par un groupe de bandits munis d’armes blanches aux environs de 19h. Elle n’est toujours pas retrouvée par la famille. Selon un témoin, elle était sortie du domicile parental pour aller recharger son crédit mobile avec son frère aîné. Malheureusement, ils sont tombés entre les mains des bandits. Le garçon s’est échappé. Alertés par les proches de la disparue, les policiers du commissariat le plus proche ont estimé qu’il fallait attendre le matin pour commencer les recherches.

Entendu à Brazzaville : La France multiraciale championne du monde. Que diront les partisans de l’extrême droite?

Note utilisateur:  / 0

La France est championne du monde : vive la France!  Les partisans de l’extrême droite française ont, sans doute, eux aussi jubilé comme tous les autres Français alors que certains avouent souvent leur mécontentement devant l’équipe de France imbibée de sang étranger. Question d’un Congolais anti-extrême droite au sortir de la fan-zone installée au terminus du Boulevard des armées à Brazzaville: «Que diront-ils puisque cette victoire est aussi celles des Noirs francophones, les indésirables qu’ils veulent voir être reconduits aux frontières?»  

Liberté provisoire pour Ghys Fortuné Dombé Bemba, et après?

Note utilisateur:  / 0

Depuis plusieurs jours, le journaliste Ghys Fortuné Dombé Bemba bénéficie d’une liberté provisoire. La Cour d’appel de Brazzaville a, en effet, pris une ordonnance le mettant, enfin, en liberté provisoire. Il a pu ainsi regagner son domicile à Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville. Mais, pour ses proches, le combat continue. Souffrant de problèmes de santé, une évacuation à l’étranger s’avère nécessaire. Qui supportera les frais?

Des avenues goudronnées en état de dégradation

Note utilisateur:  / 0

En dépit des efforts entrepris ces dernières années dans la réhabilitation des avenues goudronnées, il y en a qui, aujourd’hui, sont dans un état de dégradation avancée. C’est le cas des avenues Peterson (entre le rond-point Château d’eau et l’église Tenrikyo sur l’avenue de l’OUA), à Makélékélé, Trois Francs (ex-Guynemer) et Simon Kimbangu (vers le marché Commission) à Bacongo, Loutassi (entre le passage à niveau et la pharmacie Jagger), Ngamaba à Mfilou-Ngamaba, l’avenue Maya-Maya à Moungali; la rue Mbochi de Poto-Poto à Ouenzé, l’avenue qui part du rond-point La Frontière au rond-point Mairie Mfilou-Ngamaba, etc. Les pouvoirs publics donnent l’impression qu’à cause de la situation financière précaire du pays, rien ne peut plus être entrepris.

Camions poids lourds dangereux!

Note utilisateur:  / 0

On ne le dira jamais assez, la traversée dans la ville des camions poids lourds chargés constitue un danger pour les citadins. Certains camions tirent des remorques, ce qui gêne la circulation routière dans la ville. La nuit du mercredi 11 juillet, vers 18h, au rond-point Mikalou, dans le sixième arrondissement de Brazzaville, un motocycliste s’est retrouvé sous un camion poids lourd dont le chauffeur, haut perché dans sa cabine, n’avait pas une bonne visibilité, d’autant moins qu’il n’y pas d’éclairage public à cet endroit de la route. Heureusement, le conducteur du vélomoteur s’en est tiré miraculeusement, autrement l’accident aurait eu des conséquences dramatiques. Le chauffeur a pris la poudre d’escampette craignant la justice populaire. Mais, faut-il attendre un drame pour prendre les précautions qui s’imposent?

Informations supplémentaires