Coup d'oeil en biais

Les syndicalistes du CHU de Brazzaville s’opposent à l’octroi d’un prêt par la BDEAC

Note utilisateur:  / 0

L’intersyndicale du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville a adressé une correspondance au président de la Banque de développement de l’Afrique centrale (BDEAC) pour s’opposer à l’octroi d’un crédit de douze milliards de francs CFA sollicité par le plus grand établissement sanitaire du pays. Les syndicalistes justifient leur opposition par le climat qui prévaut actuellement au CHU-B, notamment la mauvaise gestion, selon eux, des fonds alloués par le trésor public. La BDEAC avait accepté de  débloquer  ce crédit.
 

859 km environ de route des forestiers en construction

Note utilisateur:  / 0

L’exécution de cette route a été confiée à quatorze sociétés forestières, sur les soixante que compte le pays. La route permettra aux poids lourds de circuler librement sans recourir à la route nationale n° 1 et la route nationale n°2.  Une délégation interministérielle conduite par le directeur de cabinet du ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Frédéric Manienzé, a effectué une mission d’évaluation de la mise en œuvre des protocoles d’accord signés entre le Gouvernement et les sociétés forestières

La société Energie électrique du Congo veut s’améliorer

Note utilisateur:  / 0

Le directeur général par intérim de la société Energie électrique du Congo (E2C), Adou Danga, a annoncé mercredi 4 décembre dernier des réformes visant à régler les problèmes que l’entreprise rencontre sur la plan technique et commercial.


Une mission d’évaluation du Gouvernement dans la partie septentrionale

Note utilisateur:  / 0

Le Premier ministre Clément Mouamba a conduit une mission d’évaluation dans le cadre de l’action humanitaire au nord du pays. Plusieurs localités sont touchées par les inondations, surtout celles situées le long du fleuve Congo, particulièrement à Mossaka et à Makotimpoko. Le Premier Ministre a rassuré les populations totalement sinistrées que le Gouvernement a pris l’engagement de venir en aide aux personnes touchées. Il a annoncé à Mossaka l’arrivée prochaine d’un bateau contenant des vivres et des non-vivres. Clément Mouamba a remis des lots des produits pharmaceutiques aux autorités locales pour les premiers besoins.

Les produits traditionnels au secours de la santé

Note utilisateur:  / 0

Les médecins traditionnels ou guérisseurs s’exposent maintenant sur les espaces publics pour présenter leurs tisanes prétendant soigner toutes les maladies, même celles réputées inguérissables comme le cancer. Dans leurs réclames, ils affirment aussi faire procréer des femmes stériles. Ces tisanes sont exposées à toutes les intempéries, les chaleurs et les pluies. De nombreux Congolais malades s’agglutinent autour de ces guérisseurs qui présentent des produits aux prix défiants toute concurrence.

Informations supplémentaires