Coup d'oeil en biais

A Mbounda, des sanctions en perspective pour ceux qui ont affamé les élèves

Note utilisateur:  / 0

Au Lycée d’excellence de Mbounda, dans le Niari, une partie du personnel a cru bon d’affamer les élèves pour manifester leur mécontentement à cause du retard dans le paiement de leurs salaires. Ils ont fermé le magasin, refusé de faire la cuisine laissant les enfants sans ration pendant un jour. Un comportement irresponsable qu’a fustigé le ministre Anatole Collinet Makosso, qui a promis des sanctions.  


Des trous menaçants à l’entrée de l’esplanade du CNRTV

Note utilisateur:  / 0

Depuis trois ans, deux trous se sont ouverts au milieu de la chaussée, à l’entrée de l’esplanade du Centre national de radio et de télévision (CNRTV), à Nkombo-Matari. Provoqués par l’effondrement de la chaussée ayant emporté deux des dalles qui couvraient le caniveau, ces trous constituent un danger pour les conducteurs de véhicules, obligés de jongler en plaçant les roues entre deux dalles cassées devenues de gros pièges. Ils leur donnent du tournis. Il y a quelques jours, un bus de la Société des transports publics  urbains est tombé dedans!


Examen d’Etat : attention au surmenage!

Note utilisateur:  / 0

Cette période des examens et concours scolaires offre l’occasion à un lecteur d’évoquer un sujet encore absent dans nos écoles: la préparation psychologique des élèves à affronter les épreuves. Selon lui, beaucoup  d’établissements ne prennent pas le temps de coacher les élèves en classes d’examen. Ceux-ci sont donc laissés à eux-mêmes, chacun avec sa méthode de révision. Naturellement, des erreurs sont constatées, avec des élèves qui bossent nuit et jour jusque la veille de l’examen. Résultat: ils sont surmenés le jour-J. Il en est, qui, tellement épuisés, ont dormi et ont raté des épreuves!


Empêcher «Sassou d’obtenir un prêt du FMI»

Note utilisateur:  / 0

A quelques semaines de l’examen du dossier du Congo au  conseil d’administration du FMI, le 7 juillet prochain, des Congolais réunis dans ce qu’ils appellent «Réseau de la société civile congolaise libre de l’intérieur et de la diaspora en Europe, en Amérique et en Afrique» se battent pour que le Gouvernement échoue. Ils ont interpellé le FMI dans une lettre. «Nous, membres de la société civile congolaise libre, invitons le FMI, au lieu de répondre à une autre demande de prêt onéreuse et destructive, à mettre la République du Congo dans un programme suivi par le FMI pendant 24 mois, jusqu’à ce que ce gouvernement soit capable et désireux de changer d’attitude. En bref: pas de prêt sans bonne gouvernance et sans audit», écrivent-ils. Qui sera le grand perdant?


Sylvain Villiard est en train de tout verrouiller

Note utilisateur:  / 0

Bonne gouvernance, lutte contre l’hémorragie financière: le nouveau directeur général du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) ne s’en laisse pas conter. Désormais, le CHU n’est plus la vache à lait de certains réseaux maffieux. Le Canadien est en train de tout verrouiller. Il est regardant sur toutes les dépenses. Le fameux système qui consistait à allouer une indemnité dite commissions et comités sous forme de rémunération aux agents de l’administration pour leur participation, n’a plus droit de cité. Il l’a fait suspendre par le Comité de direction lors de sa dernière session, le 3 juin dernier.  Une mesure spectaculaire qui ferait grincer des dents. Il paraît qu’il ne reposait sur aucun texte. Ces sommes d’argent seront désormais utilisées pour des soins cliniques. Le nouveau DG du CHU est en train de marquer des points, mais jusqu’à quand et jusqu’où pourra-t-il maintenir ce cap?  


Informations supplémentaires