Coup d'oeil en biais

Panique au Lycée technique commercial du 1er Mai, à Brazzaville, à cause d’un incendie

Note utilisateur:  / 0

De la fumée s’échappait de l’une des salles du bâtiment A, au premier étage du lycée technique commercial du 1er Mai, à Brazzaville, vers 17h, le mardi 14 juin 2011. Le vigile de l’établissement a, alors, alerté, immédiatement, le proviseur. Aussitôt, ce dernier a couru dans la pièce où se trouve le disjoncteur et a coupé le courant électrique. Puis, il s’est rendu, courageusement dans la salle d’où provenait la fumée, où il a constaté que la boîte d’alimentation électrique avait cramé, les fils brûlés, une chaise en plastique et un panier à ordures déjà en feu. Pas de sapeurs pompiers, alors sauvons-nous nous mêmes, a dit le proviseur qui, avec le vigile et quelques personnes, se sont transformés en soldats du feu, sans eau, malheureusement. Ils n’avaient plus qu’à jeter du sable à la source du feu, pour tenter de circonscrire le danger. Une heure plus tard, ils ont réussi à éteindre le feu. Mais, la cause exacte de l’incendie demeure un mystère.

Une femme perd son bras droit dans le véhicule qui l’amenait à Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0

Décidemment, les accidents de la circulation…! Un véhicule de transport public, en provenance de Dolisie et allant à Pointe-Noire, s’est renversé sur la route nationale n°1, notamment sur le tronçon Pointe-Noire-Dolisie. Trois blessés graves ont été enregistrés dans cet accident de route. Le cas le plus alarmant est celui d’une femme adulte qui a eu son bras droit sectionné. Le choc de l’accident était très violent, selon certains témoignages. L’excès de vitesse serait, selon ces mêmes témoignages, à l’origine de l’accident qui s’est produit le mardi 21 juin dernier.

Une boule de ciment dans une bouteille de Coca Cola, à Poto-Poto

Note utilisateur:  / 0

Incroyable, mais vrai! Une boule de ciment a été découverte dans une bouteille de Coca Cola, à Poto-Poto, le troisième arrondissement de Brazzaville. La scène s’est passée, le samedi 25 juin 2011, en fin de matinée. Un client, voulant étancher sa soif, se dirige vers une boutique située sur l’avenue des Beaux Parents, qu’il a l’habitude de fréquenter. Il demande qu’on lui serve une bouteille de Coca Cola de 30 Cl bien fraîche. Mais, au moment où il voulait ouvrir sa bouteille, il constate la présence d’un corps étranger qu’il a vite identifié comme étant une boule de ciment. Confus, le gérant de la boutique lui a changé la bouteille et il a gardé celle contenant un corps étranger pour la présenter aux agents de la société brassicole qui fabrique cette boisson au Congo.

Un chauffeur imprudent sauvé de justesse à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0

Lundi 27 juin dernier, au passage à niveau de l’ex-hôtel Majoca, au Plateau des 15 ans, sur l’avenue Loutassi, vers 10h. Une draisine en provenance de Mfilou file en gare centrale de Brazzaville. Les barrières protectrices du passage à niveau sont baissées, pour immobiliser la circulation automobile. Un taxi se retrouve coincé en plein milieu des rails. Dans la panique, le chauffeur ne réussit plus à démarrer son véhicule. Il y avait à bord deux femmes dont une avait un nouveau-né. Voyant le danger venir, elles ont eu le temps de sortir du taxi, pour s’échapper. Ce sont les passants qui ont réussi, dans la précipitation, à pousser le véhicule, pour le mettre hors du danger, juste au moment où la draisine était arrivée. Comme quoi, dans la file d’attente au passage à niveau, il ne faut jamais immobilier son véhicule sur les rails.

Un accident de la circulation aussi à Nkayi: deux morts et sept blessés graves!

Note utilisateur:  / 0

Deux personnes ont été tuées dans l’accident d’automobiles qui s’est produit, jeudi 23 juin 2011, à Louari, une localité située à 7 km de Nkayi, la capitale congolaise du sucre, dans le département de la Bouenza. Le chauffeur d’un véhicule de la société de transport public est allé percuter un autre véhicule qui était en stationnement sur la chaussée, d’où cet accident meurtrier qui a fait, par ailleurs, sept blessés graves. Ces derniers ont été admis à l’hôpital de base de Nkayi.

Informations supplémentaires