Coup d'oeil en biais

La capitale économique privée d’électricité courante pendant quelques jours

Note utilisateur:  / 0

Plus d’électricité de la S.n.e (Société nationale d’électricité) à Pointe-Noire, du mardi 13 au jeudi 15 septembre dernier. Et pour cause, les centrales locales de production d’électricité étaient toutes en arrêt. Une coupure générale qui a plongé la capitale économique du Congo dans le noir. On a coupé l’électricité, semble-t-il, pour permettre les travaux de connexion du réseau de la ville à la centrale hydroélectrique de Moukoukoulou, dans le département de la Bouenza. Les groupes électrogènes ont pétaradé pendant deux nuits, dans la ville pétrolière. Comme quoi, construire les centrales électriques, c’est bien, encore faut-il les faire tourner 24h/24.

Désormais, l’épreuve du baccalauréat se fera en un seul tour

Note utilisateur:  / 0

Le 13ème conseil national de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, le 9 septembre dernier, a pris la décision de supprimer les épreuves orales du baccalauréat général, à compter de l’année scolaire 2011-2012. Toutes les épreuves passeront à l’écrit. La ministre Rosalie Kama Niamayoua a justifié cette décision par le fait «qu’il y a tout un système de corruption installé autour de l’oral du bac». C’est un secret de polichinelle. Ces dernières années, des enseignants ont transformé l’oral en un marché où les examinateurs monnayaient les notes et ils en sortaient l’argent plein les poches. Tout cela appartient, désormais, au passé. Au nom de la lutte contre la corruption!

Des ex-combattants ont retardé le départ d’un train «Air Pool» à la gare de Mfilou

Note utilisateur:  / 0

Un train «Air Pool» a été retardé, la semaine dernière, à la gare de Mfilou, à Brazzaville, à cause d’une altercation entre un gendarme et un ex-combattant, le nommé Pablo. Ce dernier, voulant faire rentrer «son client» par la fenêtre, a vu un gendarme s’y opposer fermement. Les deux se sont mesurés et, dans la confusion, l’ex-combattant a été blessé. Ses amis, rapidement mis au courant de l’incident, sont entrés en transe et ont alerté leurs collègues des gares du Pool, promettant de piller le train. La direction du C.f.c.o a, finalement, demandé au conducteur dudit train de revenir à la gare centrale. Il a fallu des tractations avec des ex-chefs ninja,  pour calmer les ex-combattants. Le train n’a quitté la gare de Brazzaville que le lendemain de l’incident.

Un cargo a eu crevaison sur la piste de l’aéroport de Brazzaville et est sorti de la piste

Note utilisateur:  / 0

Lundi 12 septembre 2011, à l’aéroport international Maya-Maya, à Brazzaville. Un cargo DC8 de la compagnie Protocole aviation, a eu une crevaison sur un pneu, au moment de l’atterrissage. L’avion a terminé, finalement, sa course en bout de piste. L’incident s’est produit vers 13h. Du coup, le vol régulier d’Air France 896, qui avait décollé de l’aéroport Roissy Charles De Gaulle, à Paris, le matin de l’incident, pour Brazzaville, a fait demi-tour, alors qu’il survolait, déjà, l’espace aérien nigérien. L’équipage, mis au courant, a estimé que les conditions optimales de sécurité n’étaient pas réunies à l’aéroport de Brazzaville. Le cargo ayant perdu un pneu n’était pas encore dégagé de la piste. La crevaison serait due à une pierre sur la piste, à cause des travaux qui s’y exécutent. Toutefois, une enquête a été ouverte pour déterminer la cause exacte de l’incident. Le vol 896 d’Air France est arrivé à Brazzaville, finalement, le mardi 13 septembre.

Relevé de la direction générale de l’A.c.i, un confrère veut tout déballer

Note utilisateur:  / 0

Le lundi 5 septembre dernier, alors qu’il était dans son bureau, au siège de l’A.c.i (Agence congolaise d’information), à Brazzaville, notre confrère Octavin Benoit Bozome Messong, directeur général, reçoit la décision du Ministère de la communication le relevant de son poste. Les raisons de cette décision ne lui ont pas été signifiées. Un an à peine qu’il était nommé à ce poste, le revoilà sans poste. Depuis, il attend toujours la passation de service, puisque son remplaçant n’est toujours pas encore nommé. Devant le fait accompli qui lui a été réservé, l’ancien D.g de l’A.c.i envisage de tenir une conférence de presse, la semaine prochaine, pour mettre ce qu’il sait sur la place publique. Un déballage qui risque de mettre le feu aux poudres…

Informations supplémentaires