Coup d'oeil en biais

La situation pétrolière nationale nécessite de la prudence

Note utilisateur:  / 0

Le directeur général de Total E&P Congo, Martin Deffontaines, lors de son entrevue avec le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, le 26 septembre dernier à Brazzaville, a appelé les pouvoirs publics à plus de prudence sur la situation pétrolière nationale au regard de la volatilité du marché en dépit de la stabilisation du prix du pétrole. La société Total E&P Congo est un acteur important du tissu industriel du pays. Selon Martin Deffontaines, le contexte économique est peu compliqué en ce moment.

Présence importante des kiosques sur les trottoirs

Note utilisateur:  / 0

Plusieurs kiosques menant des activités diverses sont érigés sur les trottoirs des principales avenues de Brazzaville. Ils constituent maintenant un obstacle pour les piétons qui utilisent ces trottoirs, surtout pendant les heures de pointe, à des endroits de grande affluence, par exemple devant les marchés, à l’entrée du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville et aux arrêts de bus.

Sécuriser le tronçon Brazzaville /Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0

La société La Congolaise des routes (LCR) a décidé d’apporter plus de sécurité aux usagers. Une convention de partenariat a été signée entre la société LCR et la force publique à Brazzaville, le 18 septembre 2019, en vue de la sécurisation et la fiabilisation du trafic sur la route n°1. Selon les termes de l’accord, les signataires agiront conformément aux règles communautaires, tirées du code de la CEMAC
 

Mobiliser les financements durables pour les aires protégées dans le Bassin du Congo

Note utilisateur:  / 0

Les délégués de six pays de la sous-région Afrique centrale se sont réunis à Brazzaville jeudi 26 septembre 2019, pour peaufiner une stratégie des financements dans le cadre de leur projet de partenariat pour la conservation de la biodiversité. La rareté des budgets pour les aires protégées dans le Bassin du Congo constitue l’une des principales difficultés que rencontre la mise en œuvre des projets durables, pour le suivi de la politique de gestion des parcs naturels et l’appui aux initiatives locales. Les subventions nationales sont insuffisantes par rapport aux besoins.


Relance attendue des projets de coopération Congo Chine

Note utilisateur:  / 0

L’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, a annoncé jeudi 26 septembre dernier la relance de certains projets de coopération sino-congolaise, dont l’exécution a connu un ralentissement relatif à la crise économique et financière qui affecte le pays. Au nombre de ces projets, figurent la construction des Tours jumelles et du Centre commercial de Mpila, à Brazzaville, la réalisation de la télévision numérique et de la troisième phase de la couverture nationale en télécommunication. La Chine appuie aussi le Congo dans la construction de la zone économique spéciale de Pointe-Noire. Le projet comportera, entre autres, des industries de sidérurgie et de métallurgie, ainsi qu’une plateforme logistique. Il est également prévu l’érection d’un port minéralier et d’autres infrastructures connexes.

Informations supplémentaires