Coup d'oeil en biais

La profanation du cimetière La Tsiémé se poursuit en toute impunité

Note utilisateur:  / 0

A Talangaï, le cimetière de la Tsiémé est menacé tout simplement de disparition. D’un côté, des gens à la recherche d’une parcelle à mettre en valeur, de l’autre,  des jeunes gens qui s’y créent des espaces détruisant des tombes pour faire du sport. Même les enseignants d’EPS des établissements scolaires environnants profite,nt de cet espace pour leurs cours. Et tout cela s’opère en toute impunité, sous les yeux des autorités municipales impuissantes à protéger ce patrimoine, et devant des tombes esquintées et muettes.


«Guerrier» contre «Guerrier» pour une place dans un minibus

Note utilisateur:  / 0

Les passagers d’un minibus de transport public privé ont assisté, samedi 10 novembre 2018, à une de ces scènes propres à certains agents de la Force publique sans foi ni loi qui, après les guerres que la capitale congolaise a connues, se prévalent  du titre de «guerrier». Un soldat ayant pris place à bord de ce minibus en est sorti gaillardement à l’arrêt Combattant, à Moungali (Arrondissement 4) sans vouloir payer son ticket. Il a ensuite tenté de s’en aller sans vouloir payer. Le contrôleur, énervé, a lui aussi décliné son titre de guerrier. Le militaire ayant compris qu’il avait en face de lui un ex-Cobra a finalement pris le parti de mettre la main à la poche.


Recueillir l’eau de pluie pour les besoins de ménage

Note utilisateur:  / 0

Les difficultés de l’opérateur public de distribution d’eau, l’ex-Société nationale de distribution d’eau (SNDE) devenue la Congolaise des Eaux (LCE), pénalisent nombre de ménages. En cette saison des pluies, des ménages à Brazzaville sont contraints de recueillir l’eau de pluie pour leurs besoins quotidiens. Et pour cause: l’eau  déserte souvent les robinets de la LCE. Alors, lorsque la pluie s’annonce, si certaines familles sont dans l’émoi à cause des érosions et des menaces d’inondations dans leurs quartiers, d’autres espèrent, tout simplement, recueillir l’eau nécessaire aux travaux de ménage.

L’Université Marien Ngouabi abandonnée?

Note utilisateur:  / 0

L’année universitaire n’a toujours pas redémarré dans le secteur public. Le personnel de l’université Marien Ngouabi campe sur sa position : la grève continue tant que ses principales revendications, le paiement régulier des salaires, ne sont pas satisfaites. Environ six mois de paralysie, à cause d’une grève, cela commence par devenir profondément préoccupant. Le Gouvernement est accusé d’afficher une certaine indifférence devant ce qui apparaît comme une catastrophe qui menace le secteur éducatif supérieur public.


Désormais, un visa pour voyager au Maroc

Note utilisateur:  / 0

Le Gouvernement du Royaume chérifien a imposé depuis le 1er novembre dernier des restrictions de voyage aux ressortissants du Congo et de deux autres pays africains qui étaient exemptés, il n’y a pas longtemps, de visa pour renter en territoire marocain. Et pour cause: le Congo est parmi les nationalités qui entrent illégalement en Espagne, soit à bord d’embarcations, soit en forçant le passage des clôtures frontalières. Les personnes désireuses de se rendre au Maroc sont invitées à solliciter dorénavant une autorisation de voyage électronique au minimum 96 heures avant la date de départ vers le Maroc via un portail. La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a déjà commencé à mettre en garde ses clients au Congo sur cette nouvelle mesure par une lettre qui les informe de la nouvelle réglementation.

Informations supplémentaires