Coup d'oeil en biais

Des retenus «injustifiés» sur les salaires ou les épargnes

Note utilisateur:  / 1

C’est ce dont seraient coutumières certaines banques de la place, se plaignent bon nombre de gens. Tant et si bien que les victimes se demandent si ces retraits ne sont pas opérés à dessein. Un élément de la Garde républicaine a vociféré dans le hall de sa banque à cause d’une retenue de 30.000 francs CFA sur son salaire net qu’il ne comprend absolument pas. «Quand vous vous adressez au service clientèle, l’on vous répond, après un moment de vérification, qu’il s’agit d’une erreur. On a du mal à y croire quand on sait qu’il ne s’agit pas d’un travail fait par un robot», s’est désolé un autre militaire ayant subi lui aussi ce désagrément.

 

Une quête en faveur des victimes d’inondation

Note utilisateur:  / 0

L’association des ressortissants du monde d’eau (AREM’EAU) a lancé le 21 décembre dernier à Brazzaville une collecte de fonds pour assister les populations touchées par les inondations dans les départements des Plateaux, de la Cuvette, de la Likouala et de la Sangha. Plus de cent mille personnes sont concernées dans les localités de Mossaka, Loukoléla, Liranga, Tokou, Bokoma, Bokouandé, Tchikapika, Pikounda. Les fonds collectés sont estimés à la somme d’un million cent quatre-vingt- trois mille francs Cfa. L’association avait reçu de la diaspora trois millions deux cent-cinquante mille francs Cfa.

 

La Fondation Brasco a invité les conducteurs à une consommation d’alcool responsable

Note utilisateur:  / 0

A la veille des fêtes de fin d’année et du nouvel an, la Fondation des Brasseries du Congo (Brasco) avait lancé le 20 décembre dernier à Brazzaville, une campagne de sensibilisation sur l’abus d’alcool nocif à la conduite des véhicules: «Boire ou conduire, il faut choisir».

La deuxième station piscicole domaniale de Mindouli complétement réhabilitée

Note utilisateur:  / 0

La production de poissons d’eau douce reprendra très bientôt à Mindouli dans le département du Pool. Les vingt et un étangs que comptait cette station piscicole ont été remis en l’état et ensemencés pour une capacité de production de cinq cent mille alevins par an. D’après le responsable de cette station piscicole, Emmanuel Banimba, l’Etat congolais va reprendre la gestion du site dès février 2020. Plus de mille quatre cents pisciculteurs locaux vont bénéficier de ce projet d’urgence et de relance de la production, grâce l’appui du Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

 

Fêtes de fin d’année: gare à la «Janviose»!

Note utilisateur:  / 0

Les fêtes de fin d’année sont passées. Une grande ferveur s’est emparée des Brazzavillois. Certains ont donné dans l’exagération. «Ils s’adonnent à des dépenses somptuaires, oubliant que la fin d’année ne signifie pas la fin du monde», a fait remarquer quelqu’un en constatant la frénésie des 24 décembre et 31 décembre au marché Total, à Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville. Attention à la «Janviose»!

 

Informations supplémentaires