Coup d'oeil en biais

Psychose dans l’entourage de Ngatsé Nianga Mbouala

Note utilisateur:  / 1

C’était une psychose quand, après avoir refusé de répondre à la convocation du procureur de la République qui souhaitait l’interroger vendredi 30 mars dans une affaire de présumé coup d’Etat impliquant le général Norbert Dabira, l’ancien commandant de la Garde républicaine (GR), Ngatsé Nianga Mbouala, s’est finalement rendu lundi 26 mars au Tribunal de grande instance de Brazzaville. Un climat de tension était palpable autour de son domicile où ses proches étaient amassés et au palais de Justice. Ils pensaient que le général serait inculpé et conduit à la Maison d’arrêt après son audition. La situation était telle que la Force publique avait renforcé la sécurité au palais de Justice. Le calme est revenu quand l’ancien homme fort de la G.r. est sorti libre.

Guerre pour un trou

Note utilisateur:  / 0

Une guerre généralisée a failli éclater entre jeunes riverains du rond-point Mouhoumi à Mfilou-Ngamaba. Les uns voulaient boucher un trou où venaient s’embourber des véhicules, les autres voulaient défendre leur gagne-pain. A chaque fois qu’une voiture s’embourbait, en effet, les jeunes accouraient en sauveteurs…moyennant argent bien entendu!

Des points d’eau au milieu des rues à Mfilou

Note utilisateur:  / 0

On est surpris par l’énorme quantité d’eau qui s’échappe, nuit et jour parfois, des tuyaux du réseau souterrain de la Société nationale de distribution d’eau (SNDE), à Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville. Ces tuyaux  sont parfois perforés à cause de la pression de l’eau à certaines heures. Dommage que l’opérateur propriétaire des installations ne voit pas ce gâchis alors que certains abonnés dans cet arrondissement sont cruellement privés d’eau potable, parfois pendant plusieurs semaines.

Grogne à la Société des pavés du Congo

Note utilisateur:  / 0

Les travailleurs réclament le paiement de 18 mois d’arriérés de salaire et rejettent l’argument de leur direction selon laquelle l’entreprise subi elle aussi le contrecoup de la crise économique et financière que traverse le pays. Ils ont manifesté dans l’enceinte de la société, sise rue Lagué, à Moungali, le quatrième arrondissement de Brazzaville. Des pères de famille confrontés à des pires difficultés ont vu leurs foyers voler en éclats. Certains, expulsés par leurs logeurs parce qu’insolvables, sont toujours en quête de toit. Ils s’interrogent : si les produits fabriqués et stockés dans la cour de l’entreprise sont écoulés comme ils le constatent, pourquoi ne jouiraient-ils pas du produit de la vente?

Une voiture termine sa course dans une boutique

Note utilisateur:  / 0

Un accident de circulation s’est produit mardi 27 mars 2018, vers 11h, sur la route Moukondo-Nkombo Matari, lorsqu’un chauffeur de taxi à bord duquel se trouvaient des clients, a voulu éviter une voiture personnelle qui le gênait. Le taxi a terminé sa course en fonçant dans une boutique, percutant violemment la porte métallique qu’il a endommagée. Heureusement, il n’y a pas eu de victime.

Informations supplémentaires