Coup d'oeil en biais

Duel en perspective entre Jérémie Lissouba et Juste Bernardin Gavet

Note utilisateur:  / 1

Le benjamin des enfants Lissouba a décidé de se lancer en politique. Les élections législatives prochaines constituent pour lui un premier test. Mais, pour y arriver, il aura fallu que l’U.pa.d.s organise sur sa demande, une primaire dans la 1ère circonscription de Dolisie où voulait également se représenter le député sortant Guillaume Foutou. La base du parti a donc choisi le rejeton de Pascal Lissouba pour porter le flambeau de l’U.pa.d.s dans cette circonscription où était déjà élu son père en 1992. En face, il aura le candidat du P.c.t, Juste Bernardin Gavet, président de la force montante congolaise du principal parti de la majorité présidentielle. D’ores et déjà, la bataille s’annonce rude entre les deux plus jeunes candidats de ces législatives qui cherchent à tout prix à faire leur entrée à l’hémicycle.


Une fuite d’eau sauve les habitants d’un bloc de quartier à Mfilou-Ngamaba

Note utilisateur:  / 0

Une grande quantité d’eau a jailli, dimanche 4 juin 2017, d’un tuyau de la S.n.d.e (Société nationale de distribution d’eau) perforé, dans la rue Pierre Mbemba, située en parallèle de l’avenue Ngangouélé (Tronçon de route Mairie-PK), non loin du Centre de football Gothia, à Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville. Certains comparent le jet d’eau qu’ils voient à celui du rond-point de la Place de la République (ex-CCF), au centre-ville. A cause de cette fuite, une partie de la rue est transformée en lac. Qui aurait pensé un seul instant que des habitants du bloc de quartier concerné bénirait Dieu, leurs robinets étant secs depuis quelques jours? D’autres fuites d’eau sont localisées dans le périmètre voisin, au Camp Shertel (dit Maisons de Lissouba) et vers le Centre de santé intégré, toujours à Mfilou-Ngamaba.

Grande déception, après la défaite des Diables-Rouges football à Kinshasa

Note utilisateur:  / 0

Mordus du football, les Congolais avaient pris d’assaut les petits écrans, pour suivre en direct le match de football opposant leur équipe nationale, les Diables-Rouges, aux Léopards de la RD Congo, au Stade des Martyrs de Kinshasa, dans le cadre des éliminatoires de la Can (Coupe d’Afrique des Nations). Si vraiment le Congo est un pays sérieux, on aurait pu organiser la présence d’une forte délégation de supporters, comme on dit, au stade kinois. Brazzaville et Kinshasa étant les capitales les plus rapprochées l’une de l’autre dans le monde. Il suffit de prendre un bateau, traverser le pool Malebo, pour se retrouver dans l’une ou l’autre rive du majestueux fleuve Congo. Et pourtant, les Diables-Rouges se sont retrouvés au Stade des martyrs sans les voix de leurs fans, qui auraient pu soutenir leur moral. Pire, leurs supporters ont suivi le match sur des chaînes étrangères à Brazzaville. La télévision nationale, Télé-Congo, était aux abonnés absents, pour la retransmission en direct de ce match qui a suscité pourtant un grand engouement chez les Congolais, fortement déçus par la défaite de leur équipe: 1 à 3. Même s’il y a la rupture, la fameuse crise économique-, notre pays est tombé trop bas pour croire qu’un gouvernement ne peut même plus organiser la retransmission en direct à la télévision nationale, du match de son équipe nationale qui se joue dans une ville voisine. La crise économique est devenue en réalité l’arbre qui cache la forêt de l’incompétence étendue de nos dirigeants. Espérons que les Diables-Rouges prendront la revanche, au match retour. Un carton de 3-0 aux Léopards fera oublier les déboires du match aller. Allez-les rouges!

De nouveaux ambassadeurs dans nos chancelleries

Note utilisateur:  / 0

Le chamboulement intervenu en janvier 2017 dans le corps diplomatique congolais, suite au rappel brutal de seize ambassadeurs, a donné des insomnies à tous ceux qui briguent des postes dans nos chancelleries. Le président de la République a commencé à mettre fin au suspense, car il a déjà pris des décrets nommant certains compatriotes aux fonctions d’ambassadeur du Congo auprès des pays amis ou institutions internationales. La première liste de ces ambassadeurs se présente comme suit: Rosalie Kama Niamayoua (à Cuba), Maryse Chantal Itoua Apoyolo (en Namibie), Clovis Guillon (en Suisse), Félix Ngoma (au Japon), Luc Aka Evy (au Sénégal), Célestin Akoulafoua Mvoula (en Egypte), Léon-Raphaël Mokoko (en Belgique), Jean Marie Mowelle (au Royaume du Maroc),  Valentin Ollessongo (au Cameroun), Mamadou Camara Dékamo (en Allemagne), Henri Ossébi (à l’Unesco).

Mortellement touchée par balle dans une caserne faute de connaître le «mot de passe»?

Note utilisateur:  / 0

Il y a quelques jours, les réseaux sociaux étaient envahis par une information annonçant le décès d’une femme militaire atteinte par balle dans une caserne militaire, la nuit du mardi 23 mai 2017, à Brazzaville. D’après le journal «Le Patriote» du mardi 5 juin 2017, la victime «revenait de l’enterrement de ses collègues du BI tombés au champ d’honneur dans le Pool». «Comme il faisait tard, le principe dans l’armée recommande un mot de passe pour accéder dans un camp militaire. Malheureusement, la jeune demoiselle n’en connaissait pas», rapporte, notre confrère.

Informations supplémentaires