Coup d'oeil en biais

Aviation: Ecair en négociation avec Ethiopian Airlines

Note utilisateur:  / 0

Par le journal Jeune Afrique Business+, on apprend que la compagnie nationale éthiopienne, Ethiopian Arlines, qui peut se targuer de près de sept millions de passagers en 2015, est en discussion avec Ecair (Equatorial Congo Airlines), la compagnie aérienne congolaise, avec des options allant du «partenariat stratégique et technique» jusqu’à la «prise de participation minoritaire». Un mémorandum d’entente aurait été signé, «concernant la maintenance et la formation des équipages». Ce serait la résurrection d’ECair, qui est en grande difficulté financière et dont les vols ont été suspendus, à la suite d’une décision de l’Asecna prise le 10 octobre 2016, de ne plus assurer le service aérien aux avions d’Ecair, en raison d’impayés.

Les comptes de Ferdinand Mbaou discrètement gelés pour six mois en France

Note utilisateur:  / 0

Les autorités françaises ont gelé, pour une durée de six mois, les comptes bancaires de trois personnes résidant en France, dont le Congolais Ferdinand Mbaou, ex-chef de la garde présidentielle de l’ancien président Lissouba qui vit en exil dans ce pays. Un arrêté signé conjointement par le ministre de l’économie et le ministre de l’intérieur français, sur la base de l’article L 562-1 du code monétaire et financier est invoqué: il prévoit «le gel de tout ou partie des fonds, instruments financiers et ressources économiques […] qui appartiennent à des personnes physiques ou morales qui commettent ou tentent de commettre des actes de terrorisme». Avec l’arrêté, il a reçu un courrier de justification: «Considérant que M. Mbaou est un fervent opposant du Président Sassou-Nguesso […] ; que depuis 2015, M. Mbaou est toujours animé d’ambitions putschistes, recherche activement les soutiens financiers, matériels et humains nécessaires pour prendre le pouvoir […], M. Mbaou doit être regardé comme incitant, facilitant et participant à la commission d’acte de terrorisme», écrivent les ministres de l’économie et de l’intérieur, signataires de l’arrêté. C’est clair: on soupçonne Ferdinand Mbaou d’avoir toujours des velléités de renverser le pouvoir de Brazzaville par les armes. Selon le journal français Libération, le Congolais a déposé un recours contre la mesure d’immobilisation financière qui le frappe.

De nouveaux préfets pour les départements du Pool, de la Bouenza et la Lékoumou

Note utilisateur:  / 1

Suivant un décret signé par le Président de la République et publié le 24 janvier 2017, trois nouveaux préfets de départements et quatre secrétaires généraux d’arrondissements ont été nommés. Il s’agit du colonel Jules Monkala-Tchoumou, préfet de la Bouenza (en remplacement de Célestin Tombet-Kendé), du colonel Georges Kilébé, préfet du Pool, en remplacement de Michel Sangha qui est muté comme préfet dans la Lékoumou où il remplace André Ovu. Quant aux secrétaires généraux d’arrondissements, il s’agit de: Mme Emma Henriette Berthe Bassinga, née Nganzabi, dans le premier arrondissement de Dolisie; Fidèle Lucien Saya, dans le deuxième arrondissement de Dolisie, Jean-Louis Jacob Bienné Lecomte, dans le premier arrondissement de Nkayi et de Mme Flore Nadège Andziou, dans le premier arrondissement de Ouesso.

Ligotés, ils assistent au cambriolage du local qu’ils sécurisent, à la Patte d’Oie

Note utilisateur:  / 0

En début de semaine, le siège de l’Observatoire indépendant des forêts, situé dans la forêt de la Patte d’Oie, à Brazzaville, a été victime d’un vol nocturne avec effraction. Les voleurs ont emporté des ordinateurs, des disques durs, des imprimantes, un vidéoprojecteur, etc.  Et ils ont mis les bureaux sens dessus dessous, dans leur recherche d’objets de valeur. Visiblement, il s’agit de spécialistes qui seraient au nombre de cinq. Ils ont, d’abord, surpris les deux gardiens des lieux, les ont ligotés, ont fait irruption dans les locaux et défoncé des portes, avant d’opérer tranquillement. Les gardiens, maîtrisés, étaient réduits à assister, impuissants, à l’opération. D’après des témoignages, c’est la troisième fois que ce siège a été visité par des voleurs.

Une sexagénaire retrouvée morte dans sa chambre à Dolisie

Note utilisateur:  / 0

Agé d’une soixantaine d’années, une femme a été retrouvée morte, les premières heures de la matinée du mardi 24 janvier 2017, à son domicile, dans rue Makabana, au quartier Capable, à Dolisie, la troisième ville congolaise. D’après des témoignages, elle se serait suicidée. Mais, on se perd en conjectures sur les raisons qui l’auraient incité à mettre fin à ses jours. En tout cas, ni sa famille, ni le voisinage n’arrivent à comprendre ce geste malheureux. Son corps a été déposé à la morgue municipale de la ville. La tendance au suicide semble reprendre de l’ampleur dans la société congolaise.

Informations supplémentaires