Coup d'oeil en biais

De la censure à Télé-Congo?

Note utilisateur:  / 1

Une source affirme que la censure reviendrait au galop à Télé-Congo, l’unique chaîne de télévision d’Etat. Parce que les journalistes ont désormais l’obligation de transmettre le conducteur de leur émission 48 heures avant l’enregistrement à la direction de production. A défaut, la diffusion de l’émission est annulée. Certaines émissions passeraient par une séance de visionnage permettant de tronquer certains passages. «Il s’agit seulement d’un contrôle normal de routine», commentent les responsables.

Fichier électoral incontestable?

Note utilisateur:  / 0

Les élections pointent à l’horizon. Le débat politique, qui se focalise sur le dialogue national, pour la Majorité, et le dialogue national inclusif, pour l’Opposition, trouve des partisans. Dans une récente conférence de presse, Clotaire Mboussa Ellah, président du Comité d’action et du renouveau (CAR), a réclamé un fichier électoral  incontestable.

Bonne gouvernance : le Congo en fait-il preuve?

Note utilisateur:  / 0

Prenons le cas de la route Kinkala-Brazzaville. L’Union européenne (UE)  demande au Gouvernement congolais de vite réagir pour sauver l’investissement qu’elle a réalisé pour la contruction de cette route dont les travaux sont arrêtés, sinon elle pourrait se retirer. L’Union europénne avait décaissé 20 millions d’euros constituant sa part. Le reste, 40 millions d’euros, c’est la contrepartie du Congo que le Gouvernement tarde à verser. Le chef de la délégation de l’UE a rappelé à notre confrère ‘’Les Dépêches de Brazzaville’’ que son institution a décidé de ne plus continuer à financer des projets d’infrastructures s’il n’y a pas de bonne gouvernance.

Suicide par pendaison à Dolisie

Note utilisateur:  / 0

Une femme d’une quarantaine d’années environ s’est suicidée par pendaison à Dolisie, la troisième ville du pays, dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 janvier 2020 au quartier Mangandzi. Selon des témoins, cette dame était préoccupée par la perturbation de son foyer, son mari ayant des relations extraconjugales. Mère de sept enfants, elle a laissé un nourrisson de trois mois.


Mécontentement après l’annonce de l’opération de destruction des kiosques

Note utilisateur:  / 0

L’opération de destruction des kiosques Mobile Money, Airtel Money et des paris sportifs annoncée  à travers une lettre circulaire par le maire de Brazzaville a provoqué une grande indignation chez les Brazzavillois, en général, et les tenanciers de ces kiosques en particulier. «En ce temps de crise financière au Congo», écrit un confrère, «ce sont les débrouillards et les gagne-petit qui en paieront davantage le prix».

Informations supplémentaires