Coup d'oeil en biais

Désinstallation des réseaux MTN : l’inévitable réaction de l’ARPCE

Note utilisateur:  / 0

L’Agence de régulation des postes et télécommunications électroniques est allé au bout de sa logique en remontant les bretelles à la direction de l’opérateur de téléphonie mobile MTN. Cette société a désinstallé ses réseaux récemment dans une trentaine de localités non rentables, dit-on. L’ARPCE a en effet convoqué en urgence la direction de MTN et l’a mise en demeure de reconnecter les localités en question.

Libération des élèves accusés de vol

Note utilisateur:  / 0

Les petits ont payé, tel est la leçon qu’on peut tirer de la libération de trois élèves d’un lycée d’enseignement technique de Brazzaville qui avaient été incarcérés d’abord à Bacongo, puis à Kinsoundi, dans une sombre affaire de vol de matériels dans leur établissement scolaire. Après quelques jours de détention, ces élèves ont retrouvé leur liberté. Mais, leurs parents ont déboursé de l’argent pour l’obtenir.

Pénurie de carburant à Brazzaville : le Gouvernement bouche bée!

Note utilisateur:  / 1

Depuis plus d’une semaine, Brazzaville connaît une pénurie de certains produits pétroliers, notamment le carburant. Une situation qui fait que les moyens de transport en commun deviennent difficiles dans toute la ville. Le transport des particuliers aussi. Des colonnes de véhicules s’étendent à perte de vue devant les stations-services dans l’espoir d’avoir quelques litres de gas-oil ou d’essence à bon prix. Car les ‘’Khadafi’’, les revendeurs à la sauvette, exagèrent en vendant le litre d’essence à 2500 francs et celui de gas-oil, à 1500 francs CFA.  Ils font la loi. Les Brazzavillois qui sont dépassés par cette situation ont délié leurs langues; ils s’étonnent du silence du Gouvernement. Seules quelques timides tentatives ont été notées à la TV, pour noyer des phraséologies pseudo-techniques, ce qui est une pénurie paradoxale dans un pays producteur de pétrole.

Détournement autour du projet de construction du siège de l’APPA?

Note utilisateur:  / 0

Les fonds destinés à la construction à Brazzaville du futur siège de l’Association des pays producteurs de pétrole  africains (APPA) aurait été, en partie, détournés. En tout cas, on en parle dans les milieux proches du ministère des Hydrocarbures. On parle de centaines de millions de Francs CFA. Cette affaire a été l’objet d’un débat sur les antennes d’une chaîne de télévision privée il y a quelques jours. Combien a-t-on débloqué, et où est le reste de l’argent? Mystère!   


Affaire Chu-B sur les crimes économiques: quatre prévenus écroués à la Maison d’arrêt de Brazzaville!

Note utilisateur:  / 0

Dans le dossier portant sur les marchés liés au fonctionnement du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B), quatre prévenus dont le directeur général des marchés publics et trois agents du ministère de la Santé ont été placés en début de semaine sous mandat de dépôt et écroués à la Maison d’arrêt centrale de Brazzaville après qu’on leur ait signifié les charges qui pèsent sur eux. Les enquêteurs auraient mis à jour un système de détournement de fonds publics organisé par un réseau bien outillé, de «gros bonnets», dit-on. Ces derniers bénéficient pour l’instant de leur immunité, affirment une source, mais ils pourraient bientôt être inquiétés à leur tour. Chiche!


Informations supplémentaires