Il met fin à ses jours, pour cause de maladie incurable

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Justin, 39 ans et sergent de la force publique, s’est suicidé par pendaison, car il estimait traîner une maladie incurable, pendant plusieurs années, après avoir, pourtant, fait le tour des cabinets et hôpitaux de Brazzaville, sans trouver la guérison. C’était le dimanche 27 mars dernier,  au n°12 de la rue des Martyrs, à Moungali, le quatrième arrondissement de la capitale congolaise. Ce jour-là, il avait pris soin d’éloigner, astucieusement, sa femme, en lui demandant d’aller acheter des médicaments en pharmacie. Profitant de cette absence, il s’est enfermé dans sa chambre à coucher, a passé une corde au cou qu’il a attachée à l’une des lattes de la toiture de la maison. Le sergent venait de mettre ainsi fin à ses jours, en laissant trois orphelins.