Deux agents de Socofran ont failli périr par électrocution à Moukoundzi-Ngouaka

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Deux agents de Socofran, société qui réalise, actuellement, les travaux de construction d’un ouvrage de canalisation des eaux à Moukoundzi-Ngouaka, un quartier de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville, ont failli périr par électrocution. La scène s’est passée le vendredi 8 avril 2011, vers 11h. Les deux agents, un conducteur et son aide, travaillaient sur une pelle mécanique (engin automoteur pour l’exécution des terrassements), dans l’avenue Peterson (ex-avenue Térinkyo). En manœuvrant, le bras de leur engin a percuté un câble électrique aérien de la S.n.e (Société nationale d’électricité). Aussitôt, une décharge électrique les a projetés, violemment, au sol, de même qu’un ressortissant étranger qui déambulait par là. Le conducteur, resté évanoui pendant quelques minutes, ne s’en est tiré d’affaires qu’après des soins intensifs à l’hôpital de Makélékélé, tandis que son aide présentait des traces de brûlures sur son corps, tout comme le troisième infortuné. Dieu merci, il n’y a pas eu de perte humaine, dans cet accident.

Informations supplémentaires