Le grand chantier de François Ibovi: l’hygiène dans les structures sanitaires

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Si son prédécesseur, Georges Moyen, avait eu comme objectif, en prenant le Ministère de la santé, de «faire du Congo une destination médicale», sans parvenir à en faire même «un arrêt médical», François Ibovi, revenu au gouvernement à la tête du Ministère de la santé, s’est donné son objectif à lui: promouvoir l’hygiène dans les établissements sanitaires du Congo, publics comme privés! Premier acte: sa descente dans les structures sanitaires, où il insiste sur l’hygiène dans les différents services des hôpitaux et la bonne marche des services des urgences. Au C.h.u, certains travailleurs ont boudé cette nouvelle option du ministre de la santé, en parlant sous cap: «ça ne marchera jamais; ça toujours été comme ça…». Et François Ibovi d’insister: «Je reviendrai avant le 31 décembre 2012, pour vérifier». Et voilà, on ne savait pas que l’observation de l’hygiène dans les hôpitaux congolais est un grand défi à relever, face aux compatriotes qui se sont laissé aller à la fatalité. Comme quoi, le ministre de la santé a, là, un grand défi à relever!

Informations supplémentaires