Salubrité et hygiène public: le ministre Ibovi s’en mêle, mais va-t-il réussir?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Ministère de la santé et de la population veut tordre, à son  tour, le cou à la saleté, mais dans les ménages. Le nouveau ministre de la santé, François Ibovi, en a donné le ton, le premier jour de la visite des structures relevant de sa tutelle, particulièrement la direction de l’hygiène et de la santé publique, la semaine dernière, à Brazzaville. Il a donné mission à la direction générale de l’hygiène d’aller à l’assaut de l’insalubrité, en relançant les opérations de contrôle des domiciles par des équipes du service d’hygiène, comme cela se passait à une certaine époque où des amendes étaient infligées aux ménages qui n’observaient pas les règles d’hygiène. Pour «prévenir d’éventuelles catastrophes alimentaires ou d’autres genres». On espère que François Ibovi n’en restera pas à l’effet d’annonce.

Informations supplémentaires