On a évité une situation explosive à la S.n.d.e

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Il y a quelques jours, on a constaté un attroupement de près de deux cents personnes en colère, devant la direction générale de la S.n.d.e (Société nationale de distribution d’eau), à Brazzaville. Des policiers veillaient, semble-t-il, pour éviter tout débordement, car on ne sait jamais... Etaient là, des tâcherons de la S.n.d.e qui veulent être intégrés dans l’entreprise et mettre fin à leur statut d’employés sans contrat de travail, ne percevant qu’une prime journalière de 1500 francs Cfa. Alors, ils ont pris un avocat. Avec ce dernier, ils ont donc assiégé la direction générale de leur entreprise. Finalement, pour les apaiser, un comité a été mis en place pour une opération de contrôle devant permettre d’apprécier la situation, au cas par cas, et d’envisager une démarche consensuelle. Eh oui, il vaut mieux prévoir que guérir.