Un enfant de quatre ans tué par une locomotive à Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Mardi 1er mars dernier, dans l’après-midi, vers 16h, à l’entrée du kilomètre 4, au niveau du château d’eau, à Pointe-Noire, un enfant, poursuivi par sa maman à la maison, a été écrasé par une locomotive qui l’a sectionné en deux. En effet, après avoir coupé les cheveux de son fils, répondant au nom de Prosper M., la maman lui demande de se laver. Le bambin refuse. Devant cette attitude, la mère, voulant l’obliger à prendre sa douche, se met à le poursuivre. Prosper fuit du côté du chemin de fer, la famille vivant à vingt mètres à peine des rails. Voyant la direction qu’il prenait, sa maman lui demande d’arrêter de courir. En vain. Et là, une locomotive faisant la manœuvre entre la grande gare de Pointe-Noire et celle de Tié-Tié débouche et prend l’enfant qui traversait les rails en courant, de plein fouet. C’est un corps sectionné en deux qu’on a retrouvé. Effroyable spectacle qui a suscité émotion, indignation, peine, pleurs, etc., à la foule qui s’est amassée sur les lieux. Une scène courante de la vie de quartier qui se termine par un drame! Il faut dire qu’avec la croissance démographique des villes, le chemin de fer se retrouve dans une situation où il traverse des quartiers populeux, à Brazzaville comme à Pointe-Noire.

Informations supplémentaires