Au marché Total: sauve-qui-peut!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le marché Total de Bacongo, dans le deuxième arrondissement de la capitale congolaise, était en effervescence, le jeudi  24 février dernier. Et pour cause: les élèves du lycée Pierre Savorgnan De Brazza n’étaient pas autorisés à se promener avec le cercueil de leur collègue, une fille poignardée par sa cousine, semble-t-il. Le cercueil étant exposé dans leur établissement, ils voulaient se livrer en spectacle, ce qu’ils n’ont pas obtenu. Quand on a décidé de conduire le cercueil à l’église, pour la messe de requiem, ils ont profité du passage du cortège aux abords du marché Total pour faire voler en éclats étalages et marchandises des vendeuses. Les boutiques ont, momentanément, fermé, pour échapper aux vandales. Des policiers sont arrivés sur les lieux. Ils n’ont eu qu’à constater les dégâts.

Informations supplémentaires