Un corps d’homme coupé en deux sur les rails du C.f.c.o à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dimanche 27 février 2011,  le corps d’un jeune homme a été découvert, sectionné en deux, sous le pont situé à proximité de l’église Papa Isaïe, à Poto-Poto, le troisième arrondissement de la capitale congolaise. Il s’agirait d’un marginal répondant au sobriquet de «Poignard», dont on ignore les circonstances exactes de la mort. Selon certains témoignages, il se serait agrippé sur le toit du train et serait tombé, avant d’être écrasé par un train qui aurait marqué un arrêt, sous le pont, attendant le top du chef de gare, avant de poursuivre son chemin et rentrer en gare. C’est en démarrant qu’il a écrasé le jeune homme que ses amis ont vite reconnu. Son corps a été récupéré et déposé à la morgue municipale. Mais, sa mort donnera-t-elle une leçon à ses camarades de ne plus se hisser sur les toits des wagons?

Informations supplémentaires