Le Projet de développement agricole et réhabilitation des pistes agricoles en panne!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Il y a des signes qui font douter de la volonté du gouvernement congolais de faire de l’agriculture «priorité des priorité», pour reprendre un slogan encore en  vogue, il y a quelques années. Le 21 février 2011, on a appris que la mission de la Banque mondiale, partenaire du P.d.a.r.p (Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales), dans notre pays, s’est conclu par un échec Lancé en 2008, pour une durée de quatre ans, le chef de projet à la Banque mondiale, Amadou Omar Ba, l’a qualifié de projet non satisfaisant au terme de la revue, en présence des autorités congolaises impliquées dans son pilotage.  Il n’y a pas de réalisations concrètes et palpables. Le manque de volonté du gouvernement congolais, qui est redevable de plusieurs milliards de francs Cfa, n’est pas étranger, sans nul doute, au coup d’arrêt porté à ce projet, à moins d’un sursaut d’orgueil.

Informations supplémentaires