Des pirogues pour relier deux quartiers de Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Il pleut beaucoup à Pointe-Noire, ces derniers temps. Il n’en faut pas plus pour que les grandes avenues  de la capitale économique se transforment en étendues de lac, les rendant quasiment impraticables. A cause des difficultés qu’ils éprouvent en empruntant l’avenue de l’indépendance, les minibus ont fait passer le prix de transport à 250 voire 300 francs Cfa. Des citoyens ont eu la géniale idée de placer et d’exploiter deux pirogues sur la rivière Patras, pour aider les gens à passer du quartier Ngoyo central (La Plaine) au Terminus de Mpaka. Prix de la traversée: 50 francs Cfa! Quel serait donc le rôle des élus municipaux face à cette triste réalité? On le voit, après la municipalisation accélérée de Pointe-Noire, en 2005, il faudra peut-être penser à une nouvelle municipalisation accélérée pour cette ville. En attendant, comme pour colmater les brèches, le gouvernement a décidé d’octroyer une enveloppe financière dont le montant n’a pas été révélé, aux villes touchées par les catastrophes dues aux pluies diluviennes.

Informations supplémentaires