Un autre préavis de grève, celui de la Cosylec

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Ça ne va pas, en tout cas pas du tout, dans le monde de l’enseignement au Congo. Dans une déclaration publiée le samedi 19 février dernier, le Cosylec (Coordination des syndicats libres des enseignants du Congo), réuni en assemblée générale extraordinaire, a demandé à ses membres d’observer une grève générale d’un mois renouvelable, à compter du lundi 7 mars 2011, sur toute l’étendue du territoire national, si le gouvernement ne satisfait pas à ses exigences, avant le 5 mars. Parmi les revendications de la Cosylec, il y a le caractère non avantageux de la nouvelle grille salariale, l’indifférence persistante du gouvernement par rapport aux revendications des enseignants, la léthargie dans la publication des textes relatifs à la Capa (Commission d’avancement paritaire et administrative), le non paiement des rappels de soldes des activités des arriérés de bourse, des émoluments des prestataires et des indemnités de fonction des responsables administratif, avec rappel pour compter d’octobre 2010.

Informations supplémentaires