Il doit être jugé, pour les actes dont il est seul responsable!

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La communauté libanaise de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, ne mâche pas ses mots. Après l’acte ignoble commis par un de ses membres, en l’occurrence Alassane Hojeij, coupable de coups et blessures ayant entraîné la paralysie des membres inférieurs d’une jeune femme de nationalité congolaise, Flore Baross, les membres de cette communauté, interrogés par D.r.t.v Pointe-Noire, ont réprouvé son acte et demandé à ce qu’il soit, effectivement, traduit devant les tribunaux et qu’il en paye seul le prix. Pour eux, rien ne justifie le comportement de leur compatriote, car ils considèrent le Congo comme leur deuxième patrie, ont-ils dit, en substance. Et pour traduire le patriotisme dans leur pays d’adoption, ils ont, spontanément, ouvert leur cœur et leur porte-monnaie à l’égard de la victime. Ils ont pris en charge son évacuation sanitaire, au Maroc, et tous les frais liés aux soins. C’est par un vol de la Royal Air Maroc, mercredi 16 février 2011, aux environs de 4h, que la jeune femme s’est envolée au royaume chérifien.