Se préparer à serrer la ceinture!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

En refusant de s’aligner il y a plus d’une semaine sur l’Arabie Saoudite pour réduire la production de brut et permettre ainsi de soutenir les prix dans un contexte international de crise sanitaire, la Russie a déclenché ce qui pourrait bien devenir la plus dévastatrice des guerres du prix du pétrole de l’histoire récente. En représailles, l’Arabie Saoudite a radicalement changé sa stratégie et décidé d’inonder la planète avec du pétrole à prix cassé. Le prix du baril de pétrole qui connaît une chute libre est passé en dessous de 37 dollars, atteignant même 31,52 dollars. Si l’OPEP ne réagit pas, il faudra alors réapprendre à serrer la ceinture au Congo, avec un baril en dessous de 31,52 dollars.

 

Informations supplémentaires