Les syndicalistes du CHU de Brazzaville s’opposent à l’octroi d’un prêt par la BDEAC

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’intersyndicale du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville a adressé une correspondance au président de la Banque de développement de l’Afrique centrale (BDEAC) pour s’opposer à l’octroi d’un crédit de douze milliards de francs CFA sollicité par le plus grand établissement sanitaire du pays. Les syndicalistes justifient leur opposition par le climat qui prévaut actuellement au CHU-B, notamment la mauvaise gestion, selon eux, des fonds alloués par le trésor public. La BDEAC avait accepté de  débloquer  ce crédit.
 

Informations supplémentaires