La cour royale dément

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Réuni le 7 août 2019 à son siège de Mbé, localité située à 150 kilomètres de Brazzaville dans le département du Pool, la cour royale a porté un démenti sous forme de mise au point rendue publique par l’un de ses membres. La cour, dit la royauté, n’est en rien mêlée au courrier discourtois adressé au chef de l’Etat en date du 9 juillet 2019. La cour indique que cette lettre discourtoise circule dans l’opinion et les milieux tékés ( Il s’agit d’une invitation discourtoise adressée au Chef de l’Eta à se rendre à Mbé pour prendre connaissance d’une proposition de sortie de crise plus pertinente que l’accord signé récemment avec le Fonds monétaire international FMI). Pour la cour royale, le caractère faux et subversif de cette correspondance est avéré, dès lors que l’examen du cachet utilisé a révélé clairement sa non–conformité au sceau royal en usage pour les correspondances et d’autres documents à la signature du roi Makoko. Un membre de la Cour aurait admis en être l’auteur et aurait demandé pardon.