Pour une économie transparente

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dans la crise économique qui les cisaille, les Congolais parlent beaucoup, s’en prennent souvent avec véhémence aux Gouvernants. Certains monologuent en chemin. Et chacun a une idée sur ce qu’il entend par économie transparente. Tel ce fervent lecteur. «Il ne suffit pas de dire ce que l’on va faire; il faut le faire! Je suggère que l’on publie chaque mois l’entrée des recettes au Trésor public, les recettes pétrolières, les rentrées d’impôt, la masse salariale, les dépenses de fonctionnement, ministère par ministère. Et que ces chiffres soient vérifiés par des compétences externes. Alors ce ne sera plus la rumeur qui nous gouvernera, mais la transparence. Et c’est autour de cette clarté financière que pourra se reconstruire notre unité. Tout le reste n’est que bavardage», écrit-il.

Informations supplémentaires