La profanation du cimetière La Tsiémé se poursuit en toute impunité

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A Talangaï, le cimetière de la Tsiémé est menacé tout simplement de disparition. D’un côté, des gens à la recherche d’une parcelle à mettre en valeur, de l’autre,  des jeunes gens qui s’y créent des espaces détruisant des tombes pour faire du sport. Même les enseignants d’EPS des établissements scolaires environnants profite,nt de cet espace pour leurs cours. Et tout cela s’opère en toute impunité, sous les yeux des autorités municipales impuissantes à protéger ce patrimoine, et devant des tombes esquintées et muettes.


Informations supplémentaires