Jean-Marc Thystère-Tchicaya ne serait pas seul sur la sellette

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Piqué par un rapport de la Commission nationale de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude, rendu public le 31 juillet par son président Lamyr Nguelé pour des détournements présumés survenus au sein de son ministère des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère-Tchicaya n’est pas le seul sur la sellette, si l’on en croit les informations de Jeune Afrique: «L’Inspection générale de l’État a auditionné à propos de leur gestion plusieurs anciens membres du gouvernement: François Ibovi et Georges Moyen (Santé), Hellot Matson Mampouya (Enseignement), ainsi que des responsables en fonction : Aimé Ange Bininga, ministre de la Justice (en tant qu’ancien collaborateur de Georges Moyen), Rosalie Matondo, sa collègue de l’Économie forestière, ou Rigobert Maboundou, actuel directeur de cabinet du Premier ministre, Clément Mouamba (en tant qu’ex-ministre de l’Agriculture)» Et qui encore?

Informations supplémentaires