Les transporteurs ne veulent pas payer la taxe de roulage

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La Fédération syndicale des transporteurs du Congo (FESYTRAC) boude l’opération de recouvrement forcé de la taxe de roulage que mènent les services de la mairie de Brazzaville. Elle entend refuser de la payer. Raison invoquée: l’état de dégradation avancée de certaines avenues des grandes villes du pays qui sont à l’origine de la dégradation rapide des véhicules, selon les adhérents du syndicat des transporteurs qui ont déposé  des plaintes contre la mairie de Brazzaville. Qui a enregistré 242 requêtes. Ils ont menacé de déposer leurs «véhicules endommagés dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville de Brazzaville pour réparation» si les autorités municipales persistent dans leur opération de recouvrement de la taxe de roulage alors que la plupart des routes jonchées d’ornières, de nids de poule, etc., ne sont pas réhabilitées. Certaines présentent le triste spectacle de véritables rivières ou de lacs en pleine saison sèche.


Informations supplémentaires