Véhicules de police sans immatriculation, un point noir

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La circulation des véhicules de la police dite BJ sans immatriculation inquiète plus d’un Congolais. Certains moyens roulants d’opération et d’action sont à peine identifiables. Pourtant c’est avec ces moyens que les policiers interviennent pour embarquer les malfrats, les personnes en arrestation, les biens et matériaux suspects. Les gens ont du mal à faire la traçabilité en cas de besoin, d’autant plus que certains policiers s’attaquent à plusieurs secteurs de la vie: les commerçants ambulants, les prostitués, les occupants anarchiques, les brigands, bref, tout ce qui perturbe l’ordre public.  Mais pas question de verbaliser les motocyclistes sans casque, cela relève pourtant du ressort de la police routière. Il y a de l’ordre à mettre dans ce secteur.


Informations supplémentaires