Menace de grève à l’Université Marien Ngouabi

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La prochaine rentrée académique risque d’être secouée par la grève que menace de déclencher le collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi qui regroupe trois syndicats. Ces syndicats se sont réunis dernièrement à Bayardelle, pour faire le point des négociations menées avec les autorités rectorales et la tutelle. Plusieurs points ne sont toujours pas réglés. Dans le communiqué publié à l’issue de cette réunion, les trois syndicats des travailleurs ont «attiré l’attention des autorités sur le risque réel d’une grève» et les appelle à faire en sorte que, «le protocole d’accord soit signé dans les meilleurs délais», «la concomitance dans le paiement des salaires soit respectée», que «la subvention de fonctionnement soit régulière et significativement versée», enfin que «les heures diverses dues soient payées». Si rien n’est fait au 1er septembre, le collège des syndicats se réserve le droit de déclencher une grève générale et illimitée. A noter: les travailleurs de l’Université Marien Ngouabi totalisent six mois de salaires impayés au titre des années 2017 et 2018, selon l’intersyndicale.


Informations supplémentaires