Au secours du général Jean-Marie Michel Mokoko

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Des militants du mouvement citoyen Ras-le-bol ont bruyamment manifesté lundi 7 mai 2018 devant le tribunal de grande instance de Pointe-Noire,  capitale économique du Congo. Ils étaient là pour dénoncer le procès du général Jean-Marie Michel Mokoko qui s’ouvrait le même jour à Brazzaville, le qualifiant de «procès politique». Ils réclamaient que le général et d’autres «prisonniers politiques» soient purement et simplement libérés. Ils ont été dispersés brutalement, et environ vingt activistes ont été arrêtés.


Informations supplémentaires