Des produits avariés saisis et détruits à Brazzaville

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Quelque 2,5 tonnes de vivres frais mais impropres à la consommation ont été incinérées la semaine passée par la direction de la fraude et de répression du ministère du Commerce, les services d’hygiène et des services de l’environnement, à Brazzaville. D’une valeur estimée à 3 millions de francs CFA, ces vivres ont été saisis auprès de tenanciers des chambres froides. Des produits avariés, parfois en état de putréfaction qu’il n’est pas rare de retrouver sur les étals des marchés, menaçant ainsi la santé des consommateurs. Les autorités habilitées appellent les consommateurs à être vigilants et les encouragent à dénoncer tout vendeur de produits avariés, grossistes ou détaillants. Les grossistes accusent la SNE de les pousser à la faillite avec sa fourniture fantaisiste de courant.


Informations supplémentaires