Face au poison «Bébés noirs», la police appelle les ONG à la rescousse

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le directeur général de la police a fait une déclaration dans laquelle il avoue que la police ne peut comprendre et éradiquer seule le phénomène « Bébés-noirs» qui empoisonne la société congolaise. C’est ainsi qu’il en appelle à l’implication des ONG de défense des droits de l’Homme, soutenues par des partenaires comme l’Union européenne (UE). «Au nom de notre corporation, j’invite les ONG de défense des droits de l’Homme à prendre, par anticipation, des initiatives d’études de certains phénomènes sociaux déviants. Elles ne doivent pas attendre l’exaspération de ceux-ci pour trouver prétexte à condamner la Force publique», a-t-il dit.

Informations supplémentaires