Sanctions exemplaires chez des policiers à Brazzaville

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Le commandement de la police a infligé des sanctions exemplaires à des agents pour divers motifs, notamment atteintes aux personnes, aux biens, à la paix publique. C’est ainsi que, pour les deux premiers mois de cette année 2018, 54 agents de la Force publique reconnus coupables ont été sanctionnés. 14 d’entre eux ont été déférés au parquet et 40 mis à la disposition de leurs corps respectifs. «L’année dernière, plus de 500 agents de la Force publique ont connu les sanctions draconiennes dont la radiation de nos effectifs, pour faute grave», a révélé le directeur général de la police, le général Jean-François Ndengué. Comme quoi, le travail de protection des citoyens doit toujours s’accompagner de l’exigence d’exemplarité.


Informations supplémentaires